Gadget

Ce contenu n'est pas encore disponible en cas de connexion chiffrée.

samedi 26 décembre 2009

PROPHÉTIES BARTHÉLÉMY HOLZHAUSER II


VÉNÉRABLE
https://lh3.googleusercontent.com/_8Dfh8ekT_g2EL2OByFhGE6WtF1P8o1XYH0XIcgnwg8Fh-C8S1gab7VHRh5qgceTayfnk31L2bFC_ONDpEU-hlbGTGO5PV-a3XfSbU9b9QjzEXUE5vj7aidyLJ9A0JS14rMaA-d5AGPGLhSGu7gEKGx4-iEersuyFnXCQfSHsUnwpSlJwxT80qGlRUP_DqOMqnmGcbm_ZQ11oZytlZ2zmL99vT8PFLrW1cVxaKE1iJ6r1RHgY-xsA5JvXfLNMK18SVKhBHbxBx4PEZR1KfY6xo5xFY8vq1OwQuNL4HnwNTNHQBbVwu3tvfvzRNCPWHAn7dYjDbV5hV0dOXDELPWsYMH4OWZtpmnz4j0F1YCiBmwNkTcuer5YavbuCH-y_K-AFsbWHX15P7idYsHJg8MqrTKZr6Mrbsd3Wy3v9ekGD8m29TTBX7GqT1UigjOJkmqIv_59hdy7_d5TcHgA1wNfOn8zvcsPnt5JFg86iNQx1eP43FC13WcMPMFLbjKXotEuVQh9LaSAnQaagFIEIxW6nkGUxNmVz-V1n-vfu9v3zqTleu0IoBNIJ0l03HgCKvJvgmktyw=w200-h235-noARTHÉLEMY HOLZHAUSER II
.
.
.
LIRE LES QUATRE PARTIES :
.
.
.
.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/UjfR8iKdX68z4m4iFI3eX1AeYvZsI9hYQ9veQCaIX6LPF6-pezKOX2Cuhp3jgU5nUhAhl1QVzciOOdwEP8QmLozleDE_oam4lV2-YRQkMUZv904n0NjsKc4RvLQEn7Gv_utEcYpWTiN0ovRzgUqAkAvmtH2Ja0OmIHfObKsiRgOEzSlz7yMh3bP_brzhRBv8-br5XqiLTx61zA2WWeAIBZGawCP0oFM7AWqhc61EOxz-AMkHF41iroyo6ipTAeI5kvibM1IeBc_CSRPqMNkEpstVRFG9i_GiHZShJDi6_PYhtnKClESLDLgzzgWyAfIIJpEU9gtAGgiDwphJYKYJp1HFxm2d-62tBnDajwhbTx3N2kS3JiQu_D-r-2LxJKp39jyn26m1Ss5QuFFsVqMBP0hc0ncu_lzSVQcEHOp8CtG5ec_FiqQgc2MS83mlaZoegf4HCO4Bt-Fy92BLn51wUtUWFnGzrXXF6dRjCf9snMReCTvC6xqX0Tiat0eSpUBo26VXAovkVNi6e5ARG0nJJMeSgzFcCIwcYSmrBKpdnkARuIseSooal9SBw8RvsHPigILBpQ=w307-h200-no
CHAPITRE III (Suite....)
.
Du sixième âge de l’Église, qui sera un âge de consolation, et qui commencera au Pontife saint et au Monarque puissant, et durera jusqu'à l'apparition de l'ANTÉCHRIST.
.
.
.
VERSET 7 à 13. DE L'APOCALYPSE DE SAINT JEAN
.
VERS. 3, 7. Écris encore à l'ange de l'Église de Philadelphie : Voici ce que dit le saint, le Véritable, Celui qui a la clef de DAVID, Celui qui ouvre et personne ne ferme, qui ferme et personne n'ouvre.
.
Écris aussi à l'ange de l'église de Philadelphie.
Le sixième âge de l’Église commencera avec le Monarque puissant et le Pontife saint dont on a déjà parlé, et durera jusqu'à l'apparition de l'ANTÉCHRIST.
Cet âge sera un âge de consolation (consolativus), dans lequel DIEU consolera Son Église sainte de l'affliction et des grandes tribulations qu'elle aura endurées dans le cinquième âge. Toutes les nations seront rendues à l'unité de la Foi catholique. Le sacerdoce fleurira plus que jamais, et les hommes chercheront le royaume de DIEU et sa justice en toute sollicitude. Le Seigneur donnera à l’Église de bons pasteurs. Les hommes vivront en paix, chacun dans sa vigne et dans son champ. Cette paix leur sera accordée parce qu'ils se seront réconciliés avec DIEU même. Ils vivront à l'ombre des ailes du Monarque puissant et de ses successeurs.
.
Nous trouvons le type de cet âge dans la sixième époque du monde, qui commença avec l'émancipation du peuple d'ISRAËL, et la restauration du temple et de la ville de JÉRUSALEM, et dura jusqu'à la venue de JÉSUS-CHRIST. Car, de même qu'à cette époque le peuple d'ISRAËL fut consolé au plus haut degré par le Seigneur son DIEU, par la délivrance de sa captivité ; que JÉRUSALEM et son temple furent restaurés ; que les royaumes, les nations et les peuples soumis à l'empire romain furent vaincus et subjugués par CÉSAR AUGUSTE, monarque très puissant et très distingué, qui les gouverna pendant 56 ans, rendit la paix à l'univers et régna seul jusqu'à la venue de Notre-Seigneur JÉSUS-CHRIST, et même après ; ainsi, dans le sixième âge, DIEU réjouira Son Église par la prospérité la plus grande.
.
Car bien que dans le cinquième âge nous ne voyions partout que les calamités les plus déplorables : tandis que tout est dévasté par la guerre ; que les catholiques sont opprimés par les hérétiques et les mauvais chrétiens ; que l’Église et ses ministres sont rendus tributaires ; que les principautés sont bouleversées ; que les monarques sont tués, que des sujets sont rejetés, et que tous les hommes conspirent à ériger des républiques, il se fait un changement étonnant par la main du DIEU tout-puissant, tel que personne ne peut humainement se l'imaginer.
.
Car ce Monarque puissant, qui viendra comme envoyé de DIEU, détruira les républiques de fond en comble ; il soumettra tout à son pouvoir (sibi subjugabit omnia) et emploiera son zèle pour la vraie Église du CHRIST. Toutes les hérésies seront reléguées en enfer. L'empire des TURCS sera brisé, et ce Monarque régnera en Orient et en Occident. Toutes les nations viendront et adoreront le Seigneur leur DIEU dans la vraie foi catholique et romaine. Beaucoup de saints et de docteurs fleuriront sur la terre. Les hommes aimeront le jugement et la justice.
La paix régnera dans tout l'univers, parce que la puissance divine liera Satan pour plusieurs années, etc. ; jusqu'à ce que vienne le fils de perdition, qui le déliera de nouveau, etc.
C'est aussi à ce sixième âge, qu'en raison de la similitude de sa perfection se rapporte le sixième jour de la création, lorsque DIEU fit l'homme à Sa ressemblance, et lui soumit toutes les créatures du monde pour en être le seigneur et le maître. Or, c'est ainsi que dominera ce monarque sur toutes les bêtes de la terre ; c'est-à-dire, sur les nations barbares, sur les peuples rebelles, sur les républiques hérétiques, et sur tous les hommes qui seront dominés par leurs mauvaises passions.
C'est encore à ce sixième âge que se rapporte le SIXIÈME ESPRIT DU SEIGNEUR, savoir : l'ESPRIT DE SAGESSE, que DIEU répandra en abondance sur toute la surface du globe, en ce temps-là. Car les hommes craindront le Seigneur leur DIEU, ils observeront Sa loi et Le serviront de tout leur cœur. Les sciences seront multipliées et parfaites sur la terre. La sainte Écriture sera comprise unanimement, sans controverse et sans erreur des hérésies. Les hommes seront éclairés, tant dans les sciences naturelles que dans les sciences célestes.
.
Enfin l’Église de Philadelphie est le type de ce sixième âge ; car Philadelphie signifie amour du frère (amor fratris salutans), et encore gardant l'héritage, dans l'union avec le Seigneur (hereditatem salvans adhærente Domino). Or, tous ces caractères conviennent parfaitement à ce sixième âge, dans lequel il y aura amour, concorde et paix parfaite, et dans lequel le Monarque puissant pourra considérer presque le monde entier comme son héritage. Il délivrera la terre, avec l'aide du Seigneur son DIEU, de tous ses ennemis, de ruines et de tout mal.
.
Voici ce que dit le Saint et le Véritable, qui a la clef de DAVID, qui ouvre, et personne ne ferme ; qui ferme, et personne n'ouvre
.
Comme il a l'habitude de le faire dans la description de chaque âge, SAINT JEAN désigne encore ici, par ces premières paroles, quelques insignes de Notre-Seigneur JÉSUS-CHRIST, insignes qu'il porte non seulement en Lui-même, mais qu'il fait aussi briller extérieurement dans Ses membres et dans Son corps, qui est l’Église, d'une manière particulière au sixième âge. Voici ce que dit le Saint des saints et le vrai DIEU et homme. C'est à cause de ces insignes infinis, qui sont la sainteté et la vérité, et qui appartiennent à Notre-Seigneur JÉSUS-CHRIST par l'hypostase divine, que tout genou doit fléchir devant Lui, dans le ciel, sur la terre et dans les enfers, etc. Il est aussi appelé ici Saint et Vrai, en qualité de chef de Ses membres et de Son corps, qui est l’Église, et aussi parce que Son Église sera particulièrement sainte et vraie dans le sixième âge. Elle sera sainte, parce que les hommes marcheront alors de tout leur cœur dans les voies du Seigneur, et qu'ils chercheront le royaume de DIEU en toute sollicitude. L’Église sera vraie, parce qu'après que toutes les sectes auront été reléguées en enfer, elle sera reconnue pour vraie sur toute la surface de la terre.
.
Qui a la clef de DAVID.
On entend par ces mots la puissance royale et universelle que possède le CHRIST sur Son Église, puissance qu'il conservera jusqu'à la consommation du siècle, en exécution de la volonté et des conseils de DIEU LE PÈRE.
MATTHIEU XXVIII, 18 :

«Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre»
Voir là-dessus le livre II, chap. 4. De plus, il est dit ici que le Christ a la clef de DAVID, parce que DAVID et son règne furent la figure de JÉSUS-CHRIST et de Son royaume, comme on le voit dans les livres des prophètes.
.
Qui ouvre et personne ne ferme ; qui ferme et personne n'ouvre.
.
Ces paroles expriment quel est le pouvoir de cette clef du CHRIST. C'est un pouvoir illimité et constitué sur Sa seule puissance, pouvant distribuer les biens et les maux selon Sa volonté. C'est pourquoi il est dit : Qui ouvre la porte aux biens en les répandant, et qui ouvre la porte aux maux en les permettant.
.
Et personne ne ferme,
c'est-à-dire que personne ne peut empêcher que les décrets de Sa divine volonté ne s'accomplissent et dans le ciel, et sur la terre, et dans les enfers. Les méchants ne peuvent pas empêcher le bien, et les bons ne sauraient empêcher les maux.
Car il est dit des méchants :
.
SAINT MATTHIEU XVI, 18 

«Les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle»
Et des justes :
.
ÉZÉCHIEL XIV, 14 

«Que si ces trois hommes, NOÉ, DANIEL et JOB, se trouvent au milieu de ce pays-là (d'une nation qui aura péché contre le Seigneur), ils délivreront leurs âmes par leur propre justice,dit le Seigneur des armées, etc.»
Qui ferme et personne n'ouvre,
C'est-à-dire que, par contre, Il fait disparaître en son temps les maux de Son Église et lui rend les biens. Ensuite Il permet de nouveau les châtiments, et il n'y a personne qui puisse les ôter de Sa main ou les empêcher, selon qu'il est écrit
.
PSAUME CIII, 28 

« ...Quand Vous la leur donnez (la nourriture), ils recueillent aussitôt.
Que Vous ouvriez Votre main, ils sont tous remplis de Vos biens.
Mais si Vous détournez d'eux Votre face, ils seront troublés.
Vous leur ôterez l'esprit, et ils tomberont dans la défaillance, et ils retourneront dans leur poussière. Vous enverrez Votre esprit, et ils seront créés, et Vous renouvellerez la face de la terre, etc.»
.
.
.
VERS. 3, 8. Je connais tes œuvres. J'ai ouvert une porte devant toi, que personne ne peut fermer, parce que tu as peu de force ; et cependant tu as gardé Ma parole, et tu n'as point renoncé à Mon nom.
.
Je connais tes œuvres.
Ces paroles sont une louange générale des œuvres du sixième âge, comme elles exprimaient plus haut un blâme sur les œuvres du cinquième. Je connais tes œuvres, qui sont toutes saintes, bonnes, parfaites et pleines de charité, comme la suite le fera voir.
.
J'ai ouvert une porte devant toi, que personne ne peut fermer, parce que tu as peu de force ; et cependant tu as gardé Ma parole, et tu n'as point renoncé à Mon nom.
.
Ces paroles sont pleines de consolation ; elles décrivent la félicité à venir du sixième âge, félicité qui consistera :
.
1°) dans l'interprétation vraie claire et unanime de la sainte Écriture.
.
Car alors les ténèbres des erreurs et les fausses doctrines des hérétiques, qui ne sont pas autre chose que la doctrine des démons, seront dissipées et disparaîtront.
Les fidèles du CHRIST, répandus sur toute la surface du globe, seront attachés à l'Église de cœur et d'esprit, dans l'unité de la foi et dans l'observance des bonnes mœurs.




https://lh3.googleusercontent.com/ZMtxsHjm-cp-D6l2lIyurlbtbl-b7peWN1rDG7iTh9KMYTx2HradL0ZN6sXm1sovRBGKGynymaiqi7X61QixEBR57AXiJbvhgg4r9UISy-9AehEbgRMr072roxPm31m0Pr1W4Dd4vp3cHPLFmxrod3unCb8oIYSZGNlO00jdi5Xv4_W1iqQuVwncWp0cD9E5LRj4vkIV7DzME7_6msRcbkVlzT0pFmxY5A-dSdsB5x5BfuphL8eF20Tus7FASPXhTWWA9RU0qhhl5JMnFdF4MFb3ADtLpE_CeYc2MRd3Y6ArPxmw7VZMnc6vn5fzTSJ7NlBN_xAae0mVMGgMLeyZpfkSwSG310pzOSlXmTY_YrVwGdwoxpL8acDE_-diffZee6SHb-l4x21vQ-A-oIgyCSeAlYn4e9s6VngJY1pp9OCNk9RP6BTKAFxpi1xYj4zp-8lNMXIiLUMuQrKCQ1uj8y3ak-ew8sxsfn2PZQZ-e7Am51YcFXxGhv3M0S92e3kkG8yp3djCARF8XwryEFFMdYUy4xQel4IPgvgUThhgPG9-lRcIIb2QYGnWPd7DeZCTdjF0Lg=w150-h239-no


J'ai ouvert une porte devant toi,
.
Voilà pourquoi il est dit : J'ai ouvert une porte devant toi, c'est-à-dire, l'intelligence claire et profonde de la sainte Écriture. Que personne ne peut fermer, voulant dire, qu'aucun hérétique ne pourra plus pervertir le sens de la parole de DIEU, parce que dans ce sixième âge il y aura un concile œcuménique, le plus grand qui ait jamais eu lieu ; dans lequel, par une faveur particulière de DIEU, par la puissance du Monarque annoncé, par l'autorité du saint pontife et par l'unité des princes les plus pieux, toutes les hérésies et l'athéisme seront proscrits et bannis de la terre. On y déclarera le sens légitime de la sainte Écriture, qui sera crue et admise par tout le monde, parce que DIEU aura ouvert la porte de Sa grâce.
.
2°) Cette félicité consistera dans un nombre immense de fidèles ; car en ce temps-là, tous les peuples et les nations afflueront vers une seule bergerie, et y entreront par la seule porte de la vraie foi. C'est ainsi que s'accomplira la prophétie :
.
SAINT JEAN X, 16 

«Il y aura un seul pasteur et un seul bercail»
Et aussi cette autre
.
 SAINT MATTHIEU XXIV, 14 

«Cet évangile du royaume sera prêché dans tout l'univers, comme un témoignage pour toutes les nations, et alors la fin arrivera»
Or, c'est aussi dans ce sens qu'il est dit ici : J'ai ouvert une porte devant toi, la porte de la foi et du salut des âmes, porte qui était fermée à une quantité innombrable d'hommes dans le cinquième âge, à cause des hérésies et des abominations des pécheurs. C'est pour cela qu'alors la bergerie était restreinte, avilie, humiliée et méprisée au plus haut degré. Mais maintenant, la porte est ouverte devant toi, elle est ouverte à tous, comme le grand portail d'un palais royal, lorsqu'il y a ni ennemis, ni sédition à redouter.
.
3°) Cette félicité consistera dans la multitude des prédestinés. En effet, un grand nombre de fidèles seront sauvés dans ce temps-là, parce que la vraie foi éclatera de splendeur, et que la justice abondera. J'ai ouvert une porte devant toi, la porte du ciel, que personne ne peut fermer jusqu'au temps fixé. Le texte latin commence par la particule ecce, voici, parce que, comme on l'a déjà dit ailleurs, ce mot excite notre esprit à concevoir quelque chose de grand et d'admirable dans cette œuvre que DIEU opérera pour notre consolation, pour notre bonheur et notre joie spirituelle. Parce que tu as peu de force, et cependant tu as gardé Ma parole.
Ce passage indique trois causes ou trois mérites particuliers pour lesquels DIEU aura pitié de Son Église, et ouvrira la porte de Sa miséricorde dans ce sixième âge.
.
parce que tu as peu de force ;
.
Le premier mérite est mis au présent : Parce que tu as peu de force.
.
Ces paroles expriment l'industrie des serviteurs de DIEU qui emploieront avec prudence et avec zèle le peu de force qu'ils auront reçu de Lui, et obtiendront ainsi de très grands fruits par la conversion des pécheurs et des hérétiques. Et c'est ce grand effort qu'ils auront fait, surtout au commencement du sixième âge, pour opérer ces conversions, que JÉSUS-CHRIST récompensera par une grande prospérité.
.
Tu as gardé Ma parole, et tu n'as point renoncé à Mon nom.
.
Le second et le troisième mérites sont mis au passé : Tu as gardé Ma parole, et tu n'as point renié Ma foi.
Par là il désigne la constance et la persévérance de Ses serviteurs dans Son amour et dans Sa foi. Car, vers la fin des temps du cinquième âge, ceux-ci, ayant peu de force, s'élèveront néanmoins contre les pécheurs qui auront nié la foi à cause des biens terrestres. Ils s'élèveront aussi contre certains prêtres qui, s'étant laissé séduire par la beauté et par les attraits des femmes, voudront abandonner le célibat. Or, au temps où le démon jouira d'une liberté presque absolue et universelle, et où la plus grande tribulation sévira sur la terre, ces serviteurs fidèles, unis entre eux par les liens les plus forts, protégeront le célibat en se conservant purs au milieu du siècle. Ils passeront pour vils aux yeux des hommes, et se verront méprisés et repoussés du monde, qui les tournera en ridicule. Mais le Sauveur JÉSUS-CHRIST, dans Sa bonté, regardera d'un œil propice leur patience, leur industrie, leur constance et leur persévérance, et il les récompensera dans le sixième âge, en secondant et favorisant leurs efforts dans la conversion des pécheurs et des hérétiques.
.
Parce que tu as peu de force, que tu es méconnu et sans puissance, sans richesses et sans gloire ; et parce que la grâce de DIEU ne t'a été donnée et distribuée qu'avec mesure ; néanmoins tu as fait les plus grands efforts dans ton zèle et ta charité ardente pour le saint nom de JÉSUS, pour Son Église et pour le salut des âmes. Voilà pourquoi le CHRIST, dans Sa miséricorde, viendra enfin à ton secours, et ouvrira la porte de la vraie foi et de la pénitence aux hérétiques et aux pécheurs. Et cependant tu as gardé Ma parole. La parole du CHRIST est prise ici pour la doctrine spéciale et la connaissance d'un précepte ou d'un conseil qui n'était pas contenu dans l'ancienne loi, et qui était tout-à-fait contraire au monde.
Or, l'Évangile contient trois paroles de ce genre :
.
* La première, c'est le précepte de l'amour des ennemis et de la charité fraternelle. MATTHIEU 5
* La seconde, c'est le conseil de la continence et du célibat
.
.
MATTHIEU XIX, 12 

«Il y en a qui se sont fait eunuques eux-mêmes
* La troisième parole, c'est la patience que nous devons pratiquer.
MATTHIEU V, 39 

«Si quelqu'un vous a frappé sur la joue droite, présentez-lui encore l'autre. Et à celui qui veut disputer en jugement avec vous et vous enlever votre tunique, abandonnez encore votre manteau
Or il est, dit dans le texte : Et cependant tu as gardé Ma parole, c'est-à-dire la parole de la charité fraternelle, du célibat, de la patience et de la douceur ; parole que DIEU a prononcée de Sa bouche bénie, et qu'Il a observée Lui-même. Et tu n'as point renoncé à Mon Nom.
.
Le texte latin dit : Tu n'as point renié Ma foi. Or on renie la foi le plus souvent à cause des richesses, des honneurs et des voluptés.
.
Mais les serviteurs du CHRIST mépriseront ces trois concupiscences vers la fin du cinquième âge, et ils mèneront une vie humble, sans rechercher les dignités, ni le pouvoir. Ils seront méprisés et ignorés des grands, et ils s'en réjouiront. Ils sacrifieront leurs revenus pour les pauvres, et pour l'édification et la propagation de l’Église catholique qu'ils aimeront comme leur mère. Ils marcheront dans la simplicité de leur cœur en présence de DIEU et des hommes ; et c'est pour cela que leur vie retirée sera considérée comme une folie. La sagesse de ce monde consiste à retenir ce qu'on possède et à l'augmenter ; ces vrais fidèles, au contraire, mépriseront les biens et les honneurs terrestres, et se préserveront de souillures avec les femmes. Leur conversation sera conforme à la sainteté de leur vocation. Lors donc qu'ils verront leurs semblables apostasier et renier la foi de JÉSUS-CHRIST à cause des richesses, des honneurs et des plaisirs, ils en gémiront dans leur cœur devant leur DIEU, et ils persévéreront dans les vrais principes de la foi catholique.
.
C'est donc avec raison que JÉSUS-CHRIST leur adresse ces louanges : Et tu n'as point renié ma foi
.
.
.
VERS. 3, 9. Je te donnerai quelques-uns de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs, et ne le sont point, mais qui sont des menteurs. Je ferai qu'ils viennent et qu'ils se prosternent à tes pieds, et ils connaîtront que Je t'aime.
Suit maintenant la promesse d'une grâce très abondante de DIEU, qui a coutume d'aider et de couronner de succès les pieux efforts de Ses serviteurs, et de récompenser leur fidélité, leur constance et leur persévérance dans le bien qu'ils entreprennent. Le texte latin, cité plus haut, renferme trois fois la particule ecce, voici :
1°) Ecce dedi coram te ostium apertum.  Je t'ai ouvert.
.
2°) Ecce dabo. Je te donnerai.
.
3°)  Ecce faciam. Je ferai.
.
C'est pour élever notre esprit et nous faire concevoir combien sont grandes et admirables les œuvres de la miséricorde divine, qui va manifester les richesses de Sa gloire, de Sa grâce et de Sa bonté infinie.
1°) Ecce, voici. Il s'adresse d'abord à Ses serviteurs, et leur dit : Voici les fruits de ton travail et de tes œuvres.
.
2°) Ecce dabo.Je te donnerai ce que tu as si longtemps appelé par tes larmes et par tes pieux gémissements.
3°) Ecce . Voici que Je vais faire ce que personne ne croyait. Console-toi donc maintenant, etc ; car Je te donnerai quelques-uns de la synagogue de Satan qui se disent Juifs et ne le sont point ; mais qui sont des menteurs.
.
la synagogue de Satan
Or, dans la synagogue de Satan sont les Juifs et ceux qui errent dans la foi en admettant la fausse doctrine du démon, le père du mensonge. De même par les Juifs, on entend aussi, au figuré et par allégorie, les hérétiques et les schismatiques qui se disent chrétiens, mais qui ne le sont point, et qui sont des menteurs.£
.
JÉSUS-CHRIST promet donc ici la conversion des hérétiques, des schismatiques et de tous ceux qui errent dans la foi. Et cette conversion aura lieu au sixième âge, lorsque l’Église grecque s'unira de nouveau à l’Église latine.
.
* Je ferai qu'ils viennent et qu'ils se prosternent à Tes pieds. Ces paroles expriment la force, l'efficacité et l'abondance de la grâce et de la bonté de DIEU, qui fera que des nations entières, et même, tous les peuples viennent L'adorer en se soumettant à l'Église catholique qui deviendra leur mère.
.
* Et je ferai, par la lumière de Ma grâce, qu'ils viennent spontanément et non plus forcés par la guerre et par le fer.
* Je ferai qu'ils se prosternent à Tes pieds, c'est-à-dire, qu'ils s'humilient et qu'ils se soumettent à Ta puissance spirituelle.
.
On voit, par ce qui vient d'être dit, quelle foi et quelle confiance tous les prélats et les pasteurs des âmes doivent avoir dans la grâce de DIEU, sans laquelle tout chancelle et rien ne se fait. Voilà bientôt cent ans qu'on combat contre les hérétiques, non seulement par des discussions fortes et chaleureuses et par les plus savants écrits, mais encore par la force des armes : on a essayé tous les moyens, sans cependant obtenir aucun succès ! Il ne nous reste donc rien d'autre chose à faire que de recourir au Seigneur notre DIEU, de nous humilier, de mener une vie sainte, et de travailler avec ardeur pour conserver les restes du catholicisme jusqu'à ce qu'il plaise à JÉSUS-CHRIST d'avoir enfin pitié de Son Église, qu'Il ne peut oublier, et d'avoir égard aux efforts de Ses serviteurs, qui continuent de Le craindre et de Le servir. Mettons donc notre espérance et une vive confiance dans la grâce toute-puissante de JÉSUS-CHRIST, qui peut éclairer les esprits aveuglés des misérables pécheurs et des hérétiques par un seul rayon de Sa lumière.
.
C'est cette confiance que nous recommande le Psalmiste :
.
.
PSAUME XXX, depuis le verset 3 jusqu'au verset 7

Et ils connaîtront que je t'aime
c'est-à-dire, ils confesseront que tu es Ma seule épouse choisie et chérie, la vraie Église et héritière du royaume céleste, hors de laquelle il n'y a point de salut. Car dans le sixième âge l'Église catholique sera élevée à l'apogée de sa gloire temporelle, et elle sera exaltée d'une mer à l'autre : il n'y aura plus alors de controverses ni de questions parmi les hommes pour savoir quelle est la véritable Église.
.
ils connaîtront
C'est pourquoi il est dit : ils connaîtront, c'est-à-dire que ce qui, dans notre cinquième âge, est tant controversé et discuté, sera mis au grand jour dans le sixième. C'est ainsi que la divine bonté sait tirer le bien du mal en permettant les hérésies et les tribulations, afin que Son saint Nom soit mieux connu. Nous en avons un exemple dans toutes les erreurs qui parurent à diverses époques, et qui, si redoutables qu'elles fussent, disparurent de nouveau par la puissance de la vérité divine. Nous ne citerons que celle d'ARIUS contre la divinité de JÉSUS-CHRIST. En fut-il une semblable pour l'opiniâtreté ? Or, l'hérésie moderne peut bien certainement lui être comparée.
.
.
.
VERS. 3, 10. Parce que tu as gardé la parole de Ma patience, et Moi Je te garderai de l'heure de la tentation qui doit venir, dans tout l'univers, éprouver ceux qui habitent sur la terre
L'heure de la tentation qui doit venir, et qui est prédite ici, c'est le temps de la persécution de l'ANTÉCHRIST,que Notre Seigneur a prophétisée dans SAINT MATTHIEU XXIV, et dans DANIEL XI et XII.
Il l'appelle l'heure de la tentation, parce qu'elle durera peu, et que le septième âge de l’Église sera court, comme nous le verrons plus loin.
.



https://lh3.googleusercontent.com/i2kiUAy6RntkkMbfPxHhVar9gSHTdHZv8q9OdK9MOCB0_cAFqpPZrQJq5uO65uFyWkyHYJ1_cbZsm0O05hwXm-TZfg-tqWjzlBwORMu8_KAuUgKsb_JBgp0J_JwhcX73DNGUF4qYQeNnTs1ibZlTNzNkQ-bR30PykoJxVXNlwpyGT_0CBiKJHKtBOWQYLntxEC-Pjx7hpxKAAZnPUXJlr8zuIEygymdP_kJxJDoWfR2AoyWP9Bj_zmIyeR7HYBxBzmDIGflVwEZiTdVD-3SBUKxMUr1kHf2EluydhwMTo8z5zsvrPjfYSkkDbHeUUERdRsp51hP9jMgflHf8cb9ObHHIgjta0C3s69iG86D2ArI97FkHQhe1nQIU4DvEXj0YammC6i5cxyRS5wvytOVASNnZHOVEHMwvavdYhbweWecuw_a4InQShMCo5n-s6RrixTld3IZnWJzfDYinfxk-6g1p7R4gTBMhUN0FXu65QsiSIY-AStZblYZSCPDQSuslv95Oy37ctEApzU6vH36zEscGaFsN8GM81TRJ7nVPUapyClte3lHE8imkASkIgU3BSIAgiQ=w150-h243-no

.
La divine bonté a coutume de préserver ses élus de l'heure de la tentation et des temps de calamités, par deux moyens :
1°) en les appelant à elle en paix, par une mort naturelle, avant que les maux et les tribulations les surprennent ; elle accorda cette grâce à ÉZÉCHIAS, à JOSIAS et à d'autres saints de l'ancien et du nouveau Testament.
2°) Elle préserve aussi les siens, sans les enlever de ce monde, mais en les délivrant du mal
.
JEAN XVII, 18 

«Je ne vous prie point de les ôter du monde, mais de les préserver du mal»
c'est ainsi que JÉSUS-CHRIST envoya Ses apôtres et Ses disciples au milieu des loups. Or, c'est par ces deux moyens que DIEU préservera son Église, au sixième âge, de l'heure de la tentation de l'ANTÉCHRIST.
.
En l'appelant à Lui, parce que, à la fin du sixième âge, la charité se refroidira, les péchés commenceront à se multiplier, et il s'élèvera peu à peu une génération perverse et des enfants infidèles. Les justes, les saints, les bons prélats et les bons pasteurs seront alors enlevés, en grand nombre, par une mort naturelle, et il viendra, à leur place des hommes tièdes et charnels, qui n'auront soin que d'eux-mêmes, et qui seront comme des arbres sans fruits, des astres errants et des nuages sans eau.
.
JÉSUS-CHRIST préservera Son Église du mal sans l'enlever de ce monde ; car l’Église durera jusqu'à la consommation des siècles, et il n'y restera, en comparaison d'une si grande multitude de méchants que peu de saints et de docteurs, que DIEU enverra au milieu des loups, pour enseigner à plusieurs la vérité et la justice. Ceux-ci tomberont sous le glaive, dans les flammes, dans les fers et dans la ruine.DANIEL XI. DIEU préservera ainsi ces derniers élus de l'heure de la tentation, en les délivrant du mal, c'est-à-dire, en les empêchant de consentir à l'impiété du tyran en fureur, et en les aidant à mourir pour la vérité, pour la justice et pour la foi de JÉSUS-CHRIST.
.
.
.
VERS. 3, 11. Je viendrai bientôt, garde ce que tu as, de peur que quelque autre ne reçoive ta couronne
Ces paroles contiennent un salutaire avertissement de l'arrivée subite et inopinée de JÉSUS-CHRIST, en même temps qu'une exhortation, pour les fidèles, à continuer dans la bonne voie. Et ce sont là comme deux boucliers de première nécessité, qu'il nous présente tout d'abord contre la dernière tribulation décrite en SAINT MATTHIEU, XXIV.
.
1°) Car alors les hommes estimeront que le règne de l'ANTÉCHRIST sera d'une durée excessive, à cause de la grande félicité et de la puissance de ce tyran. Les Juifs et les autres infidèles qui le recevront comme le MESSIE, croiront son règne éternel. Or, c'est pour abattre cette présomption, et pour détruire cette fausseté, qu'il dit ici : Je viendrai bientôt.
.
https://lh3.googleusercontent.com/TxLpJSGSrhXm5Z7KCLI1MXEygG5VGh17Gk3Y4Rw2_a_nZMlwqZbQVx0gBqMy414f7JdKYYxztgKpM-jPXTsy5IvBIIIxOjOet9ULJw7CgjSyz_XfEEblH1hN7LfZDIffLr8cakK2fwCRxLKR_R4_An3Qn4EUc8M4v-EZkLTQhMrjO1lGnZD9ZrnIYcGOGWCAtG8YkDsdOaZRSQPqivzvv-ziRj_bIOEnuFAOqLSkcrGx7nfk_jOorUbj8Jdf-kwGcVGhDMnpxdZcB_z4qpm_F6yztD3dJvvRyw2qox0Jez76QdV6lQKPb_RK4NoFF9zyMs6Zk23FGjZagMyRFnPiOxL5B1qVA9hyaGSU81DSN0JNADIILgYjOgwPiPfFkCgwgHqA0ymvFCy6IDYsMWpvzg2wd590ICBMdjTNYflJmPT1d2TCOy9Vw4vax42lM4sfQjDT3VvYQ7TFyXCv9vX1lTNkl-4-ZhzTftY4KchDgQEAyU5x30yYiZYDVD74_rFc5n1P8MNcuyZ3sJe-wvLIzZf7e1YuzFSOqjndWCz2tgaqMMLyNI0JdpoAH9A6iz3zhvbWuQ=w149-h200-no
2°) Comme dans le temps de l’horrible persécution de DIOCLÉTIEN, qui fut le prototype vivant de l'ANTÉCHRIST, plusieurs fidèles renoncèrent à la foi de JÉSUS-CHRIST, et sacrifièrent aux idoles ; parmi lesquels le saint Pape MARCELLIN lui-même, qui fit ensuite pénitence, et subit le martyre courageusement. Comme aussi, sur les quarante martyrs du temps de l'empereur LICINIUS, il y en eut un qui fit défection, dont la couronne fut ensuite donnée à JANITOR ; c'est ainsi qu'il arrivera dans la persécution de la fin des temps, et pis encore ; car elle surpassera toutes les précédentes.
.
Voilà pourquoi JÉSUS-CHRIST, comme un général en chef, a soin de prévenir Ses soldats à l'avance, en les armant du bouclier souverainement nécessaire, de la force, de la constance et de la persévérance. Il les exhorte donc en leur disant :
.
.
.
VERS. 3, 12. Garde ce que tu as, de peur que quelque autre ne reçoive ta couronne. Quiconque sera victorieux, J'en ferai une colonne dans le temple de Mon DIEU, et il n'en sortira plus ; et J'écrirai sur lui le nom de Mon DIEU, et le nom de la ville de Mon DIEU, de la nouvelle JÉRUSALEM qui descend du ciel d'auprès de Mon DIEU, et Mon nouveau nom.
Pour donner plus de force à Ses soldats chéris, et pour les confirmer davantage dans la dernière et la plus terrible des persécutions, Notre-Seigneur JÉSUS-CHRIST fait suivre dans le contexte, la promesse des plus grands biens, comme une récompense proportionnée aux victoires difficiles que les justes auront remportées sur le tyran.
.
* La première de ces victoires sera la fermeté et la constance, par lesquelles ils seront comme des colonnes de persévérance dans l'Église du CHRIST. Ils résisteront à la fureur du tyran, à ses faux miracles et à ses inventions diaboliques, et ils sacrifieront leur corps, leur sang et leur vie, pour la vérité et pour la justice.
* La seconde victoire sera la confession du vrai DIEU, qui créa le ciel et la terre, et tout ce qu'ils renferment ; et c'est contre cette confession que l'ANTÉCHRIST sévira principalement, et se constituera le dieu des dieux.
* La troisième victoire sera la foi ferme et la fidélité de l’Église du CHRIST, que l'ANTÉCHRIST rejettera comme une imposture, et dispersera dans sa fureur aux quatre vents du ciel, sur les montagnes arides, et dans les cavernes.
* La quatrième, enfin, sera la confession du nom de JÉSUS-CHRIST, contre laquelle le tyran s'élèvera. Il se glorifiera dans ses faux miracles, qu'il fera à l'aide d'artifices diaboliques. Il se dira le MESSIE, et il sera reçu comme tel par les Juifs, selon les paroles de Jésus-Christ même, en
.
SAINT JEAN V, 43

«Je suis venu au nom de Mon Père, et vous ne Me recevez point ; si un autre vient en son propre nom, vous le recevrez».
.
A ces quatre vertus, mérites et victoires insignes des justes, DIEU promet, en proportion, quatre sortes de récompenses et de gloires.
.
* La première est contenue dans ces paroles : J'en ferai une colonne dans le temple de Mon DIEU, et il n'en sortira plus. On place des colonnes dans les palais des rois pour soutenir la masse de l'édifice, pour en être la gloire et l'ornement, et pour en rehausser la splendeur : or, c'est ainsi que les justes de DIEU, qui dans le temple du CHRIST, c'est-à-dire, dans l’Église militante, auront été, par la fermeté de leur foi, des colonnes de la vérité et de la justice de JÉSUS-CHRIST, en les défendant, en les prêchant, en combattant et en mourant pour elles ; c'est ainsi, disons-nous encore, que, dans le temple de DIEU et dans l’Église triomphante, les justes seront aussi des colonnes éternelles, éclatantes de gloire, en présence de tous les saints et de tous les anges du ciel.
.
Ensuite, comme ces justes seront fidèlement et constamment demeurés dans le temple de Dieu sur la terre, c'est-à-dire, dans l’Église catholique, sans en jamais sortir pour aller dans les sectes de l'ANTÉCHRIST et des autres hérétiques, en abandonnant la vraie foi ; ainsi demeureront-ils dans le temple éternel de DIEU, sans jamais en sortir. Ils seront immortels, impeccables, stables et immuables, pour l'éternité. Ils n'auront plus de douleurs à souffrir, et ne verseront plus de larmes. Enfin la mort, la faim, la soif, et toutes les autres misères du corps et de l'âme, n'auront plus de prise sur eux.
* La seconde récompense se trouve dans ces paroles : J'écrirai sur lui le nom de Mon DIEU. Car ils seront semblables à lui, selon SAINT JEAN III, 3 : et ils seront même appelés des Dieux, comme on le voit :
.
PSAUME LXXX, 6

«Je l'ai dit vous êtes des Dieux, vous êtes tous les fils du TRÈS- HAUT»
* La troisième récompense est exprimée ainsi : Et j'écrirai sur lui... le nom de la ville de Mon DIEU, de la nouvelle JÉRUSALEM qui descend du ciel d'auprès de Mon DIEU. C'est-à-dire, que les justes seront le temple de DIEU, dans lequel le Roi des rois, et le Seigneur des seigneurs daignera habiter, et ils le posséderont pendant toute l'éternité, par la vision béatifique.
* La quatrième récompense, enfin, se trouve dans ces mots : J'écrirai sur lui... Mon nouveau nom ; voulant dire qu'Il honorera les justes de Son nom ; car ils seront appelés les fils de DIEU, selon SAINT JEAN III, 1.
.
.
.
VERS. 3, 13. Que celui qui a des oreilles écoute ce que l'ESPRIT dit aux Églises
Même explication que plus haut. § III1 Du sixième ange qui sonna de la trompette.
.
https://lh3.googleusercontent.com/Evldr8h4xJSZnbgOXiZ0QB2QgCQE7HVgu4l6ObYilk5xhFuU4lYnDEfY2BZicpv13YWpXNvAzWDqcjCiZkyYmMccZFmjYBJ4f-g0LAzjfyHGURdfxI8qGTVIHTjndmNrhw75ygbMowPvTU3ZvEcxRGf6tikRiAzeTK_qze6uhHhtBz5VJXPwriM4Pk4cMqpgjVWFyVwdBtfvTRdpmsJs-rEAV45oVSHr0tm8r6uqK6voaJ7tAABOqp0Jr9Cy6-BdR63LA1GSdHkzrXBGRcBPBJ-KKyf9fCNodeQE1mIk-kmyMODW7FQW08-d1E_kj1LCDkk_oLvrkUs6WTt0n6IGnk9HLwKvT9RyJvy8TY2H2uNCt_yeaim8nsPROb2dy0qXRbCzozwsVYSEbtvCJwtoBF4Ko61m98ML_UsD9pYeP0tDe47m6mBzP8i6i5Nn9MIxqbn-9mc-Np20lRgY-JTGpkWm1_4inmCrsFZQjAjSctBg191RMtjGz2mzBMctGG3ScnurpEjgY2my_zEjqIh1Z03Izy2611L1hV9esLislCNkpj6kxM2EeAnEZCj77HnvVx3UHg=w155-h69-nohttps://lh3.googleusercontent.com/Evldr8h4xJSZnbgOXiZ0QB2QgCQE7HVgu4l6ObYilk5xhFuU4lYnDEfY2BZicpv13YWpXNvAzWDqcjCiZkyYmMccZFmjYBJ4f-g0LAzjfyHGURdfxI8qGTVIHTjndmNrhw75ygbMowPvTU3ZvEcxRGf6tikRiAzeTK_qze6uhHhtBz5VJXPwriM4Pk4cMqpgjVWFyVwdBtfvTRdpmsJs-rEAV45oVSHr0tm8r6uqK6voaJ7tAABOqp0Jr9Cy6-BdR63LA1GSdHkzrXBGRcBPBJ-KKyf9fCNodeQE1mIk-kmyMODW7FQW08-d1E_kj1LCDkk_oLvrkUs6WTt0n6IGnk9HLwKvT9RyJvy8TY2H2uNCt_yeaim8nsPROb2dy0qXRbCzozwsVYSEbtvCJwtoBF4Ko61m98ML_UsD9pYeP0tDe47m6mBzP8i6i5Nn9MIxqbn-9mc-Np20lRgY-JTGpkWm1_4inmCrsFZQjAjSctBg191RMtjGz2mzBMctGG3ScnurpEjgY2my_zEjqIh1Z03Izy2611L1hV9esLislCNkpj6kxM2EeAnEZCj77HnvVx3UHg=w155-h69-nohttps://lh3.googleusercontent.com/Evldr8h4xJSZnbgOXiZ0QB2QgCQE7HVgu4l6ObYilk5xhFuU4lYnDEfY2BZicpv13YWpXNvAzWDqcjCiZkyYmMccZFmjYBJ4f-g0LAzjfyHGURdfxI8qGTVIHTjndmNrhw75ygbMowPvTU3ZvEcxRGf6tikRiAzeTK_qze6uhHhtBz5VJXPwriM4Pk4cMqpgjVWFyVwdBtfvTRdpmsJs-rEAV45oVSHr0tm8r6uqK6voaJ7tAABOqp0Jr9Cy6-BdR63LA1GSdHkzrXBGRcBPBJ-KKyf9fCNodeQE1mIk-kmyMODW7FQW08-d1E_kj1LCDkk_oLvrkUs6WTt0n6IGnk9HLwKvT9RyJvy8TY2H2uNCt_yeaim8nsPROb2dy0qXRbCzozwsVYSEbtvCJwtoBF4Ko61m98ML_UsD9pYeP0tDe47m6mBzP8i6i5Nn9MIxqbn-9mc-Np20lRgY-JTGpkWm1_4inmCrsFZQjAjSctBg191RMtjGz2mzBMctGG3ScnurpEjgY2my_zEjqIh1Z03Izy2611L1hV9esLislCNkpj6kxM2EeAnEZCj77HnvVx3UHg=w155-h69-no
.

Aucun commentaire: