Gadget

Ce contenu n'est pas encore disponible en cas de connexion chiffrée.

jeudi 15 avril 2010

PAROLES D'EXORCISTES


https://lh3.googleusercontent.com/eO2rqM7iUPd0uVgYzVs1dvcOpgLN_AU2ug1A-frudQczIpiUCDDWQULuQpDf-uuJ3qbSHMsUriZuaCaS6kluUKqTKdS79lgyaBJHjI8POCSRvIjPj5ICbA4hIS__7kYaWslEyHL2NyxMvj_j4BB7qwSGrWLpGq_F6fw6bd77p057rHped28uWkOmOY0PdrWbs5YwAPuIwzsSxIZakl1ldHhnrtgF2RpTZeFZkg9RLDC4bTXQYtfQZlc08JDgyKdRdQVGMQWFlO50KjkdxPMxERpv3ZRIRCXXyXp2Mgz6X1y8gLpEdM8KCK-tgkSWnsD1zRYtINkVUgmIPMXc6g9WJLl-R4tTLWBU2HXVpMqh6U0u0ABHETF6heK5ajaSBYrolRWqhDNckF-hBEYP5SGiIdKZPaUTaDGCmPkkRGYsP_oo1ClJFchC25j5VCPqLhJFyn7zSKZjLcgIpHii9YrnoV8fzDOv41-anXYHPG8V3_I5xvqNTj1PPA-qdQfMH6NTRQSQgju87jIf7E2T2BZsQsh4PDJ6TQX5Q_pUr-u2r5NQKk9ljx3uKzsb_4LdzZO_tIao0Q=w95-h150-noAROLES D'EXORCISTES
DOM GABRIELE AMORTH , EXORCISTE DU DIOCÈSE DE ROME
.
https://lh3.googleusercontent.com/4xNUJ17c2gftpgbuuqbKPxXGvjtdP4y5M1YiNRr_W7KBV_FGNZMv3P-YaW0sA0iy5g2mgEbKjmjyJrDcIX_fX3wKOrMo6Bfj1DG8ZmemOx9VI9xOqCLKGZYey_PQv--leN7ZBBs6jbn61jE2AepI6nTTAL8PdL0BWV_D5w8ncLgJSPcpBuw0qIBa3Wfj9IqaQGmu9z0rAZqMKDZwxvxENUv95xPOP07jRjiXWM_mIjryODw8cwx29ht0KphlvDpbQqX7xLB3WuZ1w3SxQf0-j-53KkzMgxIy-MW8ZsGplFdrgSQ_Q5v98zosjHRMv2Xg6_nZK33jdatZNRCEIxG_pe4wFfumOOos2yBL86nBoVjnXKFqhPPVUdgl8affy1K-zvn_x0XCclDaYczSSFX3B7MijCXHKw1nH51d4B5zqQAhqDBKDNq5a3fEZTdJousMoGxI_wdnhwfWKkeb33KdflpNZrw6CVPzR2uupN_cNwOgEDcHYowvXbJABp3tJzVRA25K9frH53iq-sx7SWh8i9SGUken02obdu-p0hB-634XKazI3i12TVk-RVmsfEfys_Dysg=w161-h200-no







BIOGRAPHIE
.
Padre DOM GABRIELE AMORTH (Modène, 1er mai 1925-) est un prêtre catholique. Il est l'exorciste en chef de la cité du Vatican et de l'archidiocèse de Rome.
Ordonné prêtre en 1954, il avait participé à la résistance italienne pendant son adolescence. Après la guerre, il fut membre des Jeunes chrétiens-démocrates et assistant du chef GIULIO ANDREOTTI.

Le 6 juin 1986, il devint exorciste sous le patronage de CANDIDO AMANTINI et à la suggestion du cardinal POLETTI. Il affirme dans sa biographie avoir pratiqué plus de 50 000 exorcismes.

Fondateur de l'Association internationale des exorcistes, il a en outre écrit que les nazis, leur chef HITLER et STALINE étaient possédés par le démon, et que PIE XII a pratiqué un exorcisme à distance sur le chef nazi.

DOM AMORTH dit aussi que le film L'Exorciste est fiable, et que c'est son film préféré. D'après son témoignage, ce qui terrifie le plus les démons, c'est la foi en Dieu et la puissance de l'archange GABRIEL.

Ses exorcismes commencent habituellement par les paroles Ecce Crucem Domini. Il utilise l'eau, l'huile et le sel pour bénir les corps possédés.

Le père AMORTH admire l'action de JEAN-PAUL II, qui a lui-même exorcisé plusieurs démons
.
.
.
LE CHEMIN A SUIVRE

.
Dans son livre «Exorcisme et Psychiatrie» (cf. Bibliographie), DOM GABRIELE AMORTH - ancien exorciste du diocèse de Rome - nous explique :
«1. Avant toute autre chose, il est nécessaire de vivre dans la grâce et d'éliminer les obstacles à la grâce. C'est pourquoi la première des choses à faire est toujours une bonne confession . Si l'on vit dans un état ordinaire de péché, il faut remédier à cette situation. S'il y a un obstacle à la grâce (le plus fréquent étant de ne pas pardonner du fond du cœur), il faut l'éliminer.

2. Il faut vivre l'eucharistie, dont je rappelle les trois aspects: la messe, la communion, l'adoration eucharistique. Nous devons dire clairement que les quatre moyens déjà cités, et le suivant, ont bien plus de force et de valeur qu'un exorcisme. Les gens sont, le plus souvent, paresseux : ils veulent que les autres interviennent et les délivrent de leurs problèmes; or ce qui manque dans la plupart des cas, c'est l'implication personnelle.


3. Il faut prier. Il est logique que tous ces moyens soient utilisés, non pas successivement, mais en fonction de la nature de chacun ; c'est pourquoi la prière doit être quotidienne, faite avec foi, et on doit y consacrer un certain temps. Toutes les prières sont bonnes, même celles que l'on invente. Les prières bibliques ont une efficacité particulière évidente (les psaumes, les cantiques), de même que le Rosaire qui a, vraiment, un pouvoir incroyable.

[Avec ces trois moyens, et sans exorcisme, on peut se libérer de maux d'origine maléfique et de la possession elle-même. Par contre, il est impossible de se délivrer par les exorcismes seuls, sans le recours à ces moyens. On peut faire une exception uniquement quand une personne voudrait utiliser ces moyens, et s'efforce de les utiliser, mais en est empêchée par le démon. Il est nécessaire alors de l'aider et il faut utiliser les deux derniers moyens.]


4. Les prières de libération. Elles ont un double effet, c'est pourquoi elles sont parfois plus efficaces que les exorcismes. En général, on fait des prières de guérison et de délivrance. Dans les cas ne nécessitant pas une guérison, elles sont particulièrement adaptées. (....)

Dans les cas considérés comme «mineurs», ces prières peuvent être suffisantes pour la délivrance, les exorcismes étant réservés seulement aux cas les plus graves.


5. Les exorcismes. L'exorcisme n'a pas comme seul but de chasser les démons, il est également profitable contre l'influence du Malin, d'où son utilisation dans les cas de possession, mais également d'influence démoniaque. (...)

Pour ma part, je demande d'abord que la personne ait une vie de prières et fréquente les sacrements comme il se doit et, de plus, qu'elle me soit présentée par un prêtre ou par un groupe de prières, après une série de prières de libération.

(...)

Cependant il faut toujours, même pendant les exorcismes et une fois que la guérison et la délivrance ont été obtenues, que la personne vive pleinement sa vie chrétienne, soit extrêmement fidèle à la prière, à la messe, aux sacrements, à l'enseignement religieux. Si ceci fait défaut - tout les exorcistes ont pu le constater -, les libérations sont provisoires et les rechutes douloureuses»

.
(«Exorcisme et Psychiatrie» - cf. Bibliographie -, DOM GABRIELE AMORTH ; ancien exorciste du diocèse de Rome)
.
«Il n'y a pas de délivrance (ou de guérison) sans conversion, sans collaboration active de la personne victimes des assauts démoniaques, de la personne malmenée et de sa propre et inaliénable liberté intérieure : le cri de sa prière, sa foi, ses humbles efforts, son approche des sacrements, un effort permanent pour éliminer de sa vie ce qui constitue une ouverture au Mauvais. Alors la grâce de DIEU et le ministère de l’Église peuvent en lui porter leur fruit, le fortifier dans le combat, jusqu'à la victoire finale»
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/z3ohzvGKjHJRk3oYpEvn9h05stgMh57rTCh7qZrqPM0B1fjl_ia3QpFmYMgOdqXFq5AQIghlvBbwZraTKvK45YlJCXGtNgd4-AqDTsHq-bbvl5Ja2l1i7sg2zYoohiXRh0ERZqGqHtZty92cCzNJ2zvLMscoadocnvEr7BkQkuVn7MC9RWwcNSg2w2LhHYPIUqysJpXryMGz9wNARcMThBhWLArquRzjE216TURf7qbFQLYo9MX1MWqdnF4c8YE2kAPUHJhevPhsEv9RkD0sW6tKq-6Xfed0wmi4ZW-BeNtwTBsU5yIulvxgrms1a93lHj2LplufT8c31F2KPwvZXMvHiZ6qP7VzvV5u01JpltNUFyXmkJVDOXRCen0SxOTlFcHAKwleh5nE_pFJcVnn0EpJt3B2rgbuM9UZ2aSH8Nkm9FElPVACC8Q7ne5h_8_RhAsSAnhDop8VMtkjcSpc6ErIpwwwgyWiGdGxG2knYkbWy8pmLNuML2SZXqO79K2HQtULxAlPAo_plp6D97xPjD0mKmMb5dUxzWTJVSPGZ2_clbcAbhu0464ZnZKX2s6O93MsUQ=w180-h280-no




PÈRE GILLES JEANGUENIN, PRÊTRE EXORCISTE DU DIOCÈSE D'ALBENGA-IMPERIA (Italie)
.
Le Père GILLES JEANGUENIN est prêtre exorciste du diocèse d’Albenga-Imperia (Italie). Il est l’auteur de nombreux livres sur les anges, notamment Le Prince des anges SAINT MICHEL (Téqui, 2002) et l’excellent Les Anges existent !, paru aux éditions Salvator en 2005.
On voit souvent SAINT MICHEL comme une sorte de général en campagne, lance à la main, pour percer la gorge du Dragon. Quelle image vous en faites-vous ?
C’est vrai que l’imagerie chrétienne le représente souvent casqué, armé d’une lance, d’un bouclier et lançant des flammes contre le Dragon. Elle s’inspire surtout d’un texte de l’Ancien Testament (APOCALYPSE 12, 7-12) où il est question du combat de SAINT MICHEL contre les anges rebelles. Pour moi, l’Archange est avant tout un modèle de fidélité indéfectible à DIEU. Il est aussi l’un des premiers témoins de la gloire de DIEU.
Pourquoi parle-t-on à son sujet de «prince de la milice céleste» ?
Cette définition fait partie d’une prière qui lui est adressée, prière attribuée au pape LÉON XIII. Selon la pensée patristique et médiévale, le Ciel serait hiérarchisé : les anges seraient répartis en neuf chœurs, et SAINT MICHEL serait à leur tête. L’Écriture ne le confirme pas. Sans doute y a-t-il des anges plus proches de DIEU, des anges qui ont des caractères différents, des missions différentes ; SAINT MICHEL est le premier : c’est le chef des esprits célestes.
Que sait-on finalement de saint Michel ?
Il faut relire la BIBLE, où nous avons de très belles présentations de SAINT MICHEL (1). On parle de lui dans l’Ancien comme dans le Nouveau Testament. Il est l’ange fidèle à DIEU, qui n’a pas trahi. Contrairement à Lucifer, il a servi DIEU sans faille ; il n’a jamais cherché sa propre gloire, ni la puissance. Satan est l’orgueilleux qui a convoité la gloire de DIEU et veut établir sa propre puissance sur le monde. SAINT MICHEL, lui, est imperturbable, humble, obéissant à la volonté de DIEU. Il est vaillant en tout et refuse les manœuvres du Démon. C’est un roc fidèle qui nous appelle au service.
SAINT MICHEL n’est-il qu’un protecteur contre Satan ?
Pas seulement ! SAINT MICHEL est aussi l’ange «psycho-pompe», c’est-à-dire qui guide les âmes vers le Ciel au moment du trépas. Il ne faut pas oublier qu’on le représente aussi avec la balance. Il représente la justice divine : il pèse les âmes et intercède auprès de DIEU pour le salut des hommes.
Enfin, il fait office de thuriféraire dans la liturgie du Ciel, c’est-à-dire celui qui porte l’encensoir dans l’APOCALYPSE (8, 3-5).
En quelles circonstances peut-on invoquer SAINT MICHEL ?
On peut le prier pour les mourants, les malades. Ceux qui sont dans la tentation, dans l’épreuve, dans les combats, trouveront en lui un allié et le modèle de celui qui n’a pas baissé les bras, qui a continué à lutter jusqu’au bout pour Dieu.
Comme Lucifer, SAINT MICHEL aurait pu se laisser séduire par cet orgueil fou qui prétendait que la créature pouvait égaler le Créateur. Mais SAINT MICHEL a accepté de servir : c’est l’ange le plus aimant et obéissant qui existe, et sans doute, le plus vertueux d’entre tous !
SAINT MICHEL est-il le fidèle compagnon de l’exorciste que vous êtes ?
Pendant un exorcisme, j’ai fait une expérience très forte. J’ai remarqué que c’est à l’invocation de SAINT MICHEL Archange que les réactions du Démon ont été les plus fortes chez la personne pour qui je priais : le Démon, par la bouche de la possédée, s’exprimait par des rugissements, des cris épouvantables chaque fois que j’invoquais l’Archange ! Avec d’autres confrères exorcistes, nous avons fait le même constat : SAINT MICHEL fait peur au Démon, parce qu’il est proche de DIEU et donc très puissant !
BENJAMIN COSTE
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/dOw8Qg1zaLM_dqpZnqFhfHcp-UjHKRvsZ7Alye1K2ppGESGhAN0yrVnwhGFlsGML4gqBFwF0YbkmNPHRlfYjPITRmDqEw0yq8YsOA-0U3gMO-FynN2unC5XZu1KF07G8xfPG26M0CQLoecBhZg0xN5ojaKBkqnWpERQCuEqs3wO6UEXD0jtVd1puVd46YRkeg05kruh1bEEyNlLGsJbKzaRFeESE2Ss0tyf87dguwqGR41jHeiZn5ND1bmfwLnAiMwUhpeiguWWVX0CaVzT8cg5EmVco7XKuH1LIy4L_-8CCrZJhrjUUNeVLj6njICosdl9eNvvlps7YgX7uZVCNT_2eqPKpxAmmgjBvGUuObBScSBuiWS1I0P7U-plDdCs345PIyjTspJ1VGXuSCXY8pk2RDMVC5pqT32NlTwL5YlISJcJ8KjnRw6sKdZ7Mfg2VEt3mOq925vBeIuThSxmz77itcpWXusYtnx8WNtBupl8N3z4jRVBkzN9OJ1Nl-odPyhMQJDgZtHCt7YlfmSJm9U163_MiYr5EeFv6gN4oi68BymOksuoA65Fa9hunm_acXzdCdQ=w200-h299-no









PÈRE RENÉ CHENESSEAUX
.
«Il est tellement facile d'abdiquer sa responsabilité et d'attribuer aux autres la cause de ses malheurs. Il faut toujours commencer par redonner aux gens leur vraie responsabilité. Qu'ils luttent d'abord pour surmonter les causes manifestes de leurs malheurs. S'ils ont vraiment éliminé les principales causes ; qu'ils commencent par prier eux-mêmes. C'est alors quelquefois, dans la prière que vient la lumière, car sans vie de prière aussi faible et pauvre soit-elle, il est bien difficile de discerner le «prince des ténèbres». Il n'est pas bon que l'exorcisme ou la prière de délivrance soit présenté ou considéré comme une «potion magique» sans effort personnel de libération vécu pendant un certain temps»
.
.
.

COMMENT COOPÉRER À SA PROPRE DÉLIVRANCE ?
.
Les principaux actes de cet engagement peuvent être les suivants :
- Vouloir adhérer de toute sa volonté au Seigneur, en renonçant aux esprits mauvais, à leur œuvre, en alignant sa volonté sur celle du Seigneur.
- Confesser tout péché personnel dont on a connaissance et demander à DIEU de vous pardonner dans le cadre d'une confession générale, si possible.

- Rechercher s'il y quelque empêchement à la grâce qu'il faudrait ôter : situations irrégulières à régler (mariage, travail, gestion de patrimoine, graves injustices qu'on a commises).
- Répudier toute pratique occulte qu'on a eue ou que ses ancêtres auraient exercée, y compris tout acte éventuel de sorcellerie ou de satanisme ; prendre aussi en compte la franc-maçonnerie, l'ésotérisme, le spiritisme, tout péché d'idolâtrie.
- Confesser, c'est aussi avouer toute pratique d'idolâtrie, brûler les signes d'allégeance, les livres d'occultisme, les amulettes et talismans, etc. accepter de déposes ses pouvoirs, ses dons au pied de la Croix de JÉSUS, et y renoncer totalement et définitivement.

- Confesser aussi le doute, le découragement, la tristesse, l'apitoiement sur soi, les peurs, les plaintes, les accusations, les critiques d'autrui et les calomnies.
.
«Dans la mesure où il y a eu une bonne confession et la repentance, une prière paisible destinée à chasser toute obscurité ou puissance du mal peut suffire et la délivrance peut avoir lieu sans même qu'on mentionne les mots «démon» ou «esprit» (RAYMOND HALTER)
.
.
.

SE PRÉPARER PAR LE PARDON
.
La guérison intérieure n'est pas quelque chose de magique. On ne la reçoit pas par enchantement. Quand on revient à JÉSUS, il faut s'accrocher à lui et le suivre librement. Mais il faut s'engager à vivre une démarche préalable de pardon. Pour cela, si on a du mal à pardonner, il faut prier pour demander au Seigneur de vous donner la force de pardonner afin de se décider à le faire.
.
«Du fait de sa très grande importance, une remarque spéciale doit toujours être faite à propos du pardon du cœur. Parfois on sait avec une quasi certitude ce qui est à l'origine des troubles. Ou encore on peut se trouver dans des situations de tension avec des membres de sa famille ou d'autres personnes, suite à de graves préjudices. Il est nécessaire alors de pardonner de tout son cœur en abandonnant toute rancune et en priant intensément pour ces personnes. Dans bien des cas, ce fut la voie pour ôter l'obstacle à la grâce et obtenir la délivrance»
.
Pardonner de tout son cœur implique qu'il ne faut plus garder rancune, qu'il faut prier pour ceux qui nous ont fait du mal, les bénir, les aimer comme JÉSUS nous a aimés, sans écouter ses sentiments, s'engager sur un chemin de réconciliation. Il est particulièrement efficace de prononcer des paroles de bénédiction à l'égard de ceux qui nous font du tord : «Bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous diffament» (LUC 6, 28).
Il faut donc exprimer à haute voix qu'on pardonne à tous ceux qui vous ont fait du mal et envers lesquels vous avez entretenu de l'amertume, du ressentiment ou de la haine. De plus, vous devez exprimer votre pardon à vos ancêtres, pour les actes qu'ils ont commis et qui sont à l'origine du lien spirituel qui vous affecte aujourd'hui. Demander à Dieu de faire grâces aux membres des générations antérieures qui ont permis à Satan, à cause de leurs péchés, de dominer votre vie et de vous tourmenter.
.
.
.

DIX RÈGLES POUR OBTENIR LA LIBÉRATION ET LA GUÉRISON INTÉRIEURE
.
1. Fixe ton regard sur JÉSUS pour que sa douce présence l'emporte sur toute peur et sur tout trouble intérieur.
2. Commence par remercier DIEU pour son amour infini et parce qu'il t'a aimé tendrement tout au long de ta vie.

3. Reçois du Cœur de
JÉSUS la force et la miséricorde qui te sont nécessaires pour aimer ceux qui t'ont fait du tort et pour leur pardonner. Pardonne et réconcilie-toi avec ton prochain (famille, compagnons de travail, voisins, etc…)

4. Demande humblement pardon à DIEU pour tous tes péchés et pour ceux de ta famille. Abandonne-toi à la miséricorde infinie du Père. Dis-lui que tu l'aimes et que tu te sens pécheur : approche-toi avec confiance de Jésus qui t'invite à te réconcilier et à recevoir son pardon dans le sacrement de la pénitence.

5. Souviens-toi de ton Baptême et renouvelle en pleine conscience les promesses faites au baptême.
6. Fais une place dans ta journée pour un temps de prière et de réflexion sur la Parole de DIEU et prends en mains le Catéchisme de l’Église Catholique.

7. Participe à la Sainte Messe (au moins les dimanches et jours de fête). Tu y puiseras la force de DIEU et tu y découvrira une Communauté de frères dans laquelle existent toute l'organisation et la solidarité dont tu as besoin dans ton cheminement.


8.
Apprends à regarder et aimer la Croix de JÉSUS, car elle est le signe d'un amour parfait et d'une douleur totale. Ne te lamente pas de tes croix, mais porte-les plutôt en union avec Lui. Ne doute jamais de l'amour du Père céleste quand bien même tu ressens le poids de la souffrance et de la solitude.
9. Accueille la présence maternelle de la Vierge Marie. Médite les mystères du Rosaire : l'incarnation, la passion, la mort et la résurrection de JÉSUS. Prie MARIE, ta Mère, pour qu'elle t'aide à aimer Jésus et à marcher à suite…

10.
Ne perds plus de temps : commence à aimer, à rencontrer les autres, à partager leurs joies et leurs peines. Sois positif envers toi-même et envers les autres. Porte à tous la paix et la joie du CHRIST. Participe aux groupes de prière et aux mouvements caritatifs : tu verras qu'il y a plus de joie à donner qu'à recevoir.
.
Tu peux ajouter :
.
«Moi, …, en vertu de mon baptême, je renonce au démon, au mensonge, à l'incrédulité, à l'orgueil, au blasphème, à la superstition, à l'avarice, à la colère, à la haine, à la division, à la violence, à l'envie, à la jalousie, à la malédiction, à la dépendance de l'alcool et de la drogue, à l'avortement, aux désordre familiaux, affectifs et sexuels, à la peur, à l'oppression, au désespoir, à tout pouvoir maléfique, à tout lien avec le monde occulte et avec des rites sataniques, et je me place tout entier sous l'autorité de JÉSUS»
.
.
.
QUELQUES PÉCHÉS QUI EMPÊCHENT LA LIBÉRATION
.
-les pratiques occultes jamais confessé (spiritisme, divination, recours aux voyants, aux sorciers, etc.)
- quelque péché grave jamais confessé ou dont on refuse de se repentir : mais l'obstacle qui empêche le plus souvent la libération est le refus de pardonner, la rancune et la haine que l'on observe dans son cœur.
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/ItLhuHtwfCyyJxyOYkKmr0AUelALc3yR_oRE0IDdHtqJCXuMdrxoT7_R-Yv8d02yoDorpU7h5XFhvwYZ_cOkTyp9RhUBtigqI-gtilVNVw-UQX_RbsF29RyFn9Sa11ibDU01uFZk-ndNWwodY--6QV1HV5trZQwj91hE7MvqiwvzTMu1OvnsrTvkCfuxgeVveKklfwpaa3825jIOPuH5iaCs7yN8iz0_Wh0O27bn18A38235OoBEIoxo3eUm0hd3COlNGzutWjgh2DmRs_HhbjceEmV_W1d4-PmODjwaN3vlQ9zIu4w1h7mt6Y4Ez3oudn5Mii735bz4x0BI8ehNPmlwLgvB_7zRYykc9QnIHy4sNrppKi-yvuvVqKNotF0fzg64r0BA2iG_oPRg9hgPCuwvIWx4BUIcTeODWXZpRboGs1hb6JclLirvyzF8flp6tP8pxNmuoYuYMxNFd8DFRqpTFTDfc8f9jkHW0R9GcjWMXyeJAM7BZztR9MxNd1EnTLAXwns23EPUN8N1annEA011fiwA1EdZhrS9pHMr33bIR93F06WhQ3cBzOCRpCMBIZXX5w=w200-h191-no


PÈRE PEDRO MENDOZA, EXORCISTE AU MEXIQUE
.
LA STRATÉGIE DE SATAN EST LA CONFUSION
.
ROME, vendredi 24 septembre 2004 (ZÉNIT.org)
Satan existe et sa stratégie est la confusion, déclare le père PEDRO MENDOZA PANTOJA, exorciste de l'archidiocèse de Mexico, dans cet entretien accordé à ZÉNIT. 

Le père PEDRO MENDOZA fut l'un des organisateurs de la première rencontre nationale d'exorcistes et d'auxiliaires de libération de Mexico, qui s'est déroulée du 31 août au 2 septembre au siège de la Conférence épiscopale du Mexique avec environ 500 participants. 

Z
ÉNIT : Qu'est-ce qu'un exorciste ? 
 
P. MENDOZA : Un exorciste est un évêque ou un prêtre désigné comme tel, qui avec le mandat de JÉSUS-CHRIST et au nom de DIEU Père, Fils et ESPRIT-SAINT fait une prière par laquelle, en cas de possession diabolique, il ordonne de façon impérative à Satan de sortir et de laisser complètement libre la personne possédée. 


Il peut aussi faire une prière sous forme de déprécation, c'est-à-dire comme une intercession ou une supplique, afin que, par le précieux sang du CHRIST et l'intercession de la VIERGE-MARIE, une personne, un lieu, une maison ou une chose soit libéré de toute influence démoniaque, qu'il s'agisse d'une possession, d'une obsession ou d'une oppression. 
 
ZÉNIT : Est-ce que n'importe qui peut être exorciste ?


P. MENDOZA : Non. Selon les Évangiles, le CHRIST a gratifié ses apôtres de dons charismatiques lorsqu'il les a envoyés évangéliser. Dans MATTHIEU 10, 1 on peut lire :
«Ayant appelé à lui ses douze disciples, JÉSUS leur donna pouvoir sur les esprits impurs, de façon à les expulser et à guérir toute maladie et toute langueur»
On peut aussi lire MARC 16, 17-18. C'est pour cette raison que c'est aux évêques, successeurs des apôtres, d'exercer le ministère d'expulser les démons ; mais conformément au canon 1172 du Code de Droit Canonique, ceux-ci peuvent désigner pour exercer ce ministère, de façon stable ou pour un cas spécial, «un prêtre pieux, éclairé, prudent et de vie intègre» Je parle de possessions diaboliques et donc d'exorcisme proprement dit, appelé aussi exorcisme solennel. Mais tout prêtre, de par son ministère, participe au sacerdoce ministériel du CHRIST et a, avec Lui, la mission de libérer les fidèles de toute obsession, oppression ou influence démoniaque, à travers des prières déprécatives d'intercession et de supplication, par l'évangélisation et l'administration des sacrements, essentiellement de la pénitence et de l'eucharistie.

Pour la même raison, tout prêtre est exorciste dans le cadre de la pastorale de libération qui fait partie de sa mission d'évangéliser, et ceci, par mandat du CHRIST ; il n'a pas besoin d'être désigné pour réaliser ce que l'on appelle l'exorcisme mineur. Les laïcs en revanche ne peuvent pas être exorcistes.


ZÉNIT : Les «auxiliaires de libération» étaient également invités à la rencontre que vous avez organisée. Qui sont-ils et que font-ils ?

P. MENDOZA : Les auxiliaires de libération sont les prêtres qui n'ont pas le caractère officiel d'exorcistes, les médecins, les religieux et les laïcs qui aident le prêtre exorciste dans le discernement ou qui l'assistent dans l'exercice de son ministère, par leur prière d'intercession ou de différentes manières. Les prêtres assistent par des prières de libération et les laïcs par des prières d'intercession. Le prêtre qui n'a pas le titre officiel d'exorciste peut pratiquer des exorcismes mineurs, appelé aussi exorcismes de libération, assisté à son tour par tous les laïcs qui l'accompagnent dans le discernement et par des prières d'intercession. Les laïcs ne peuvent pas faire de prières de libération.

ZÉNIT : C'est la première fois qu'une telle rencontre était organisée au Mexique. On a l'impression que ces quarante dernières années, la figure de l'exorciste était en train de disparaître…

P. MENDOZA : Oui, c'est exact. Les raisons de cela sont multiples mais je dirais qu'elles entrent dans le grand défi auquel l’Église s'est trouvée confrontée dans sa mission d'évangélisation, au cours de la deuxième moitié du siècle dernier.

Au cours de la première moitié du siècle Satan attaquait l'humanité dans le domaine des idées et de la pensée : rationalisme, matérialisme, gnosticisme, franc-maçonnerie, la rose croix, le sectarisme, le socialisme, le marxisme-léninisme, etc. qui éloignent l'homme de DIEU. La négation d'un DIEU personnel et la négation aussi de l'existence de Satan comme un être personnel, transformant le Vrai DIEU en un DIEU impersonnel qui s'identifie à ce monde matériel, et réduisant Satan à un simple symbole.

 
Cette influence s'est également exercée sur nos théologiens qui ces derniers temps ne parlaient déjà plus du diable et des anges. Mais comme en contrepartie, l'homme avait la nostalgie de DIEU. Sa recherche du surnaturel, comme solution à la problématique dans laquelle il s'était retrouvé à cause de son éloignement de DIEU, l'a fait tomber dans les griffes du New Age, qui avec ses spiritualités trompeuses et ses solutions magiques et ésotériques fictives a ouvert la porte aux manifestations du démon dans de nombreuses personnes s'étant livrées aux pratiques ésotériques et magiques du New Age.

  L’Église a donc du raviver quelque chose qui appartenait désormais au passé mais qui est urgent à notre époque, dans la Mission Permanente de la Nouvelle Évangélisation : annoncer à ceux qui sont loin la Pâque du CHRIST venu nous libérer des pièges de Satan.


ZÉNIT : On dit que dans certains pays la progression des sectes sataniques n'a pas pu être suffisamment enrayée par l’Église à cause d'un manque d'exorcistes. Croyez-vous que cela soit exact ?

P. MENDOZA : La réponse à cette question est liée à la précédente. En effet, les fidèles et les prêtres eux-mêmes ont été submergés par la vague de confusions que répand le New Age avec son mélange d'idées, de tromperies et de mensonges, manipulant les spiritualités orientales mêlées de panthéisme, comme les médecines traditionnelles qui en soi sont un don de DIEU et n'ont rien de diabolique mais dont l'efficacité est utilisée par les promoteurs du New Age pour se justifier et faire croire que tout ce qu'ils disent est vrai.

Le New Age nous a également pris par surprise, les évêques et les prêtres, sans que nous sachions que faire ou comment réagir devant cette vague de confusions.

Et certains ont eu peur devant la phénoménologie que présentent les personnes touchées par le démon, ou ils ont prétexté un scepticisme total devant ces réalités, les attribuant à des problèmes sociologiques ou à des maladies difficiles à soigner, et par conséquent ils ne s'en sont pas occupés.


D'autre part, dans les séminaires on ne donne pas de préparation pour affronter ces problèmes.

C'est pour cela qu'à travers nos rencontres et nos congrès aussi bien au niveau national qu'international, nous cherchons la formation, pour nous, les exorcistes officiels comme pour tous les prêtres et les laïcs engagés dans la pastorale de la libération.


ZÉNIT : Beaucoup, parfois même des croyants, nient le fait qu'il puisse y avoir des personnes possédées par le démon. Ils estiment qu'il s'agit plutôt de problèmes psychologiques ou psychiatriques. Comment un exorciste distingue-t-il les cas de possession des cas de perturbations d'un autre ordre ?

P. MENDOZA : Le Code de Droit Canonique, le Nouveau Rituel d'Exorcismes ainsi que le Catéchisme de l’Église Universelle, indiquent qu'avant de faire un exorcisme majeur, il faut procéder à un discernement. Il faut comprendre s'il s'agit d'une vraie possession ou d'une simple obsession ou oppression diabolique, en se servant également de conseils préalables de médecins, de psychiatres qui peuvent donner leur diagnostic. Mais c'est toujours le prêtre qui doit décider car d'autre part le rituel d'exorcismes précise quels sont les signes qui peuvent nous indiquer ou nous faire soupçonner une vraie possession diabolique : parler ou comprendre des langues inconnues comme si elles étaient des langues maternelles ; révéler des choses occultes ou éloignées; manifester une force supérieure à son âge ou à sa condition physique, s'écarter de DIEU avec véhémence, avoir une aversion pour le Saint Nom de JÉSUS, de la VIERGE et des saints, pour des images, des lieux et des objets sacrés.

ZÉNIT : Pour de nombreuses personnes toutefois, ces cas de possession diabolique ressemblent davantage à des histoires de films de Hollywood. On a l'impression que la stratégie du démon est de faire croire qu'il n'existe pas…

P. MENDOZA : En réalité, selon ce que j'ai pu constater, Satan utilise différentes stratégies pour nous éloigner de DIEU.

Ce qui l'intéresse c'est plutôt semer la confusion dans notre esprit, que ce soit par exemple pour que nous croyions qu'il n'existe pas et que par conséquent, s'il n'existe pas, l'enfer et le ciel n'existent pas non plus et nous n'avons donc pas besoin de craindre d'être loin de DIEU.

Mais il se manifeste aussi à travers des oppressions et des obsessions pour tourmenter terriblement ceux qui lui ont ouvert les portes afin qu'ils aient peur de lui et n'essaient pas de lui fermer les portes et de se débarrasser de lui. Il peut également faire que les personnes croient en son pouvoir et lui fassent confiance. C'est ainsi que l'on explique le culte satanique et la sainte mort pour obtenir le pouvoir, sa faveur et sa protection. Satan est le père du mensonge et de la tromperie.


ZÉNIT : Tout ministère dans l’Église est une grâce de DIEU et un service aux frères. Percevez-vous ainsi votre ministère d'exorciste ?

P. MENDOZA.  : Toute ma vie est une grâce de DIEU : mon baptême, le don qui fait de moi un fils de DIEU, membre de l’Église et co-héritier avec le CHRIST de sa gloire ; le ministère sacerdotal, le don qui me permet de participer à sa Pâque et à son œuvre de salut et de service à mes frères.

Le ministère d'exorciste est aussi un don de sa grâce et de sa miséricorde qui dans ma petitesse, mon insignifiance et mes limites me permet d'expérimenter, en tant que son instrument, son pouvoir libérateur et salvifique au service de mes frères, ce qui m'encourage et me pousse à adhérer davantage à lui pour participer à sa victoire, et avec elle, à sa gloire.


ZÉNIT : Y a-t-il un exemple, que vous pourriez nous raconter, où votre ministère d'exorciste vous a permis d'expérimenter en plénitude votre vocation comme homme et prêtre ?

P.
P. MENDOZA : Il y a beaucoup de cas dans lesquels, en pratiquant la prière de libération (depuis 24 ans, même sans être exorciste), j'ai constaté le pouvoir duquel DIEU nous rend participants, nous les prêtres, dans le service à nos frères qui souffrent.

C'est la thérapie de la foi avec la prière de guérison, de libération et de pardon par laquelle on réussit souvent ce qui est impossible, ce qui est hors de portée pour la science médicale et psychologique.

Maintenant, comme exorciste depuis six ans, je me suis occupé de plusieurs cas d'oppressions et d'obsessions diaboliques chez des personnes tourmentées et désespérées après être passées par toutes sortes de spécialistes, guérisseurs et sorciers qui ont empiré leur situation au point de leur faire penser à une possession diabolique et d'être impatient de pouvoir bénéficier d'un exorcisme.

Dans certains cas, j'ai détecté des signes qui m'ont fait penser à une présence ou possession diabolique, et, même sans être sûr, ils m'ont fait faire ce que l'on appelle l'exorcisme de diagnostic c'est-à-dire une prière impérative, par laquelle j'ai réussi à les faire entrer dans une paix et une tranquillité sans avoir encore réussi à faire pleinement l'exorcisme solennel, en me limitant à poursuivre la prière de libération.

Ça été une grande satisfaction de réussir à libérer mes frères à travers le service de mon humble ministère par le pouvoir de la prière d'intercession, et de voir leur foi grandir grâce à une évangélisation et une catéchèse qui les amènent à se convertir, à renouveler leur foi et à adhérer plus pleinement au Seigneur, et de les voir poursuivre leur vie remplis d'amour et de confiance en DIEU.


ZÉNIT : Que doit faire une personne qui croit être victime d'une possession diabolique ou qui connaît quelqu'un qui pourrait se trouver dans cette situation ?

P.
P. MENDOZA : Aller voir son curé et faire une bonne confession pour que dans un premier temps ce prêtre s'occupe d'elle.

Si le prêtre découvre qu'il y a une influence démoniaque mais aucun signe de possession diabolique, qu'il prie pour elle avec son équipe de libération et l'insère dans un groupe d'évangélisation ou d'approfondissement de la foi ou dans un ministère de la paroisse.

Si le prêtre perçoit des signes qui le font soupçonner une possession diabolique ou s'il ne se sent pas capable d'affronter le problème, qu'il l'oriente vers l'exorciste de son diocèse ou l'exorciste le plus proche. Elle ne doit jamais avoir recours à des sorciers ou à des soins relevant de la magie.

[Pour tout autre question, commentaire ou explication, le père
PEDRO MENDOZA PANTOJA est disponible à l'adresse suivante :
.
.
.
MALADIE ET PHÉNOMÈNE MALÉFIQUE
.
HYSTÉRIE ???
.
L'hystérie peut ressembler à une «possession satanique»
D’un point de vue étymologique le mot «hystérie» est lié au mot «utérus»

Depuis l'Antiquité on pensait que l’utérus d’une femme atteinte d'hystérie pouvait bouger à travers son corps comme un animal affamé, car privé de rapports sexuels ; c’est une première image d'une forme de possession.

Au début du XIXème siècle les psychiatres se penchent sur l’interprétation de l'hystérie, ils cherchent à comprendre les phénomènes de possession grâce à une médecine rétrospective, qui analyse les phénomènes du passé en termes médicaux actuels.

CHARCOT fait toute sa carrière à l'hôpital de la Salpêtrière, qui est un hôpital de femmes à l'époque. Un de ses disciples sera SIGMUND FREUD, fondateur de la psychanalyse.
MONDE ET VIE - 14 novembre 2002 - N°707 - p.14
.
.
.
ÉMISSION ARTE «VADE RETRO SATANAS»
.
Dans une émission intitulée «Vade Retro Satanas», avait mis en présence entre autres, le Père BELLOT, l'exorciste du diocèse de Paris, et DOM AMORTH, l'exorciste du diocèse de Rome. On avait presque jusqu'à la caricature, en la personne du père BELLOT, le type de l'exorciste qui, comme la majorité de ses confrères, se moque de la croyance au démon qui, pour ce prêtre désinvolte, n'est qu'un symbole abstrait du mal et renvoie donc ceux qui s'adressent à lui aux différents psy : psychiatres, psychologues, psychanalystes... et DOM AMORTH pour qui il est nécessaire de distinguer ce qui vient du démon et ce qui est la conséquence de certaines maladies, physiques ou mentales.
.
https://lh3.googleusercontent.com/vXd5TfzB-p1bzP4lDNeXkogk2RXx8h6gcc3h14S9ChjlaXh0dvCozOSy1aOPa8T_fEWEezab_or5re5czYPq25xavatt99AAEwXk71fxN9wjbi7OeC7BOtZWz2mNqviuCkIhnuwPNKoZxeVT-vP0rbVVB304ByHgAtRb2voW6c391E_Ym2MMP4wFXd7Poq74oiphhMm4TW9r6WwOq_g4Y5hzWPRn2__o7kvrzL6fX1kH9CUgg_eG9RZUgGlv1OOS5X1Wa0H4A-ttLF6Fnau3_zmgKAB_MbzvBYgotG-NSxDvIvnNkIaCbyxMcdNBc42jQBdsfF2xRWu-rzInfOLeh5Cl7Jvz1WSEElfzlJ6pc-j0zs99PS2qzkJICJauhh8O62yTNbKFViTl-F1ZLUWR6aRIEU-3XAZKsB75VBw_JuPeVJ_kEXCY0ThP75L2DiNS80epNG6ikzXL_qdvmvqdixOHCnIGhhDgdJh4Z2DYVf5x7lDqSM8dZ4aMbgMqGpUTMtWAjaZKSakCKI87dr3uCsUgyO1ziWOuHPbtWmluOi0G2Q-L8P5dLToLASVbMpBpESz4Wg=w150-h154-no

VIDÉO Haut débit
Prêtre exorciste ou psychiatre ?
MAURICE BELLOT, prêtre exorciste de la région Ile-de-France (personne à éviter soigneusement en cas de problème démoniaque)
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/DUKuNqwg-QFtvAYb8teFJz_pStb3KIgYPe24dv4rMOYo6kOgqaqtariLuRcID05h1LfMcietWh4AyMPPQDw2HH5Wz4Rd-M-tJE01qkcKxd1TX1tzbxOVjHwemi7wLVtsY06nXqB_W_gBQ36qt6EID2ttjkgfehfN1jRwnRxi-FxL8K0PQ7y_OLcavva6ttxq-T3d7BzoGJmkgiTbYKmPwzRncU34r3IkOigMQbMxoyhW_LrsMX1P2cePiQU7e-OdlpiBaMafP6p6zq97ObZmNi9gIpD-IN8_NsVuIThLDLgaKXF-VVcOvVucE9r3rPJdZNYslaQ6b5g3b6eSy0meMgZ4SWV9TxjAKSbiHdnM43FTys_rO6LJ8ktv14Xi4qTFeoNrnoUBl3t7RUgLmrP2Co5HisXMhxSfU8rlVCCmJqU5cHue3Gileq_1V1ns09eaFz0KQ5XCKcUvZMka2hDARPpkK9lDZmQtM3FSC6JSbjpdCcYkhyL3lpmEYAVDBrj1GO7iuHS3z3VEZ2LtyKru7kr0zmfOg8qouhjDXXMtrRHIDFkT4dxL6PWGwlLCC-BQENwNpg=w167-h240-no
Le dernier livre de DOM GABRIELE AMORTH Exorcisme et psychiatrie (1), explique justement avec beaucoup de clarté les critères qui permettent de distinguer une maladie d'un phénomène maléfique, ce qui n'empêche pas que certains maux organiques, en particulier des tumeurs au cerveau ou des kystes, peuvent être guéris par des exorcismes car «le démon a aussi le pouvoir de provoquer des maladies» (p.123).

Alors qu'en France, il n'y a que cinq exorcistes sur 110 qui pratiquent l'exorcisme (les autres se contentent d'écouter le patient et de l'envoyer chez le psychiatre),
DOM GABRIELE AMORTH a pratiqué depuis 1986, plus de 60 000 exorcismes qui se concluent par des guérisons, parfois après des années ou au moins des améliorations. Pour remédier à la solitude des exorcistes qui ne sont pas formés à exercer leur salutaire ministère, il a fondé en 1994 et il la préside, l'«Association internationale des exorcistes» composée d'une centaine d'exorcistes du monde entier qui peuvent confronter leur expérience.

Et pourtant, alors que les maladies sont à peu près les mêmes d'un malade à l'autre, il n'y a pas deux exorcismes identiques, car il n'y a pas deux phénomènes semblables de possession.

DOM AMORTH commence son livre par un bref historique des exorcismes en rappelant que la BIBLE parle du démon plus de mille fois et le Nouveau Testament 568 fois et que le CHRIST, contrairement à ce que l'on raconte maintenant, distinguait les malades qu'il guérissait et les possédés qu'il délivrait.


Les causes de la possession peuvent venir d'une permission divine pour purifier l'âme ou libérer une autre âme (comme le père SURIN qui a pris en lui le démon des religieuses de Loudun et les a ainsi libérées) mais aussi, et c'est la plupart du temps le cas, d'une vie éloignée de DIEU (avortement, immoralités...) et rattachée parfois involontairement et par ignorance à Satan par l'occultisme, le spiritisme, la magie, la voyance, la nécromancie ou évocation des morts, certaines pratiques indiennes, tibétaines, kabbalistes, certains aspects de la franc-maçonnerie et du communisme ainsi que, volontairement, par l'adhésion à des sectes sataniques et à Satan lui-même (pactes avec Satan), afin d'obtenir pouvoir, richesse et plaisir
.
«Mais vu que le démon ne peut faire que le mal et vouloir que le mal, à ses dons il ajoute toujours de grandes souffrances. C'est pourquoi ceux qui demandent ses dons à Satan font une mauvaise affaire : ils vivent un enfer sur cette terre et, s'ils ne se convertissent pas, un autre enfer dans l'autre vie» (p.125)
.
.
.

DIFFÉRENCES ENTRE MAUX NATURELS ET MALÉFIQUES
.

DOM AMORTH recommande face à une maladie, un malaise, une angoisse chronique, de consulter d'abord un médecin ou un psychiatre et c'est lorsque les résultats sont nuls ou le contraire de ce qui était espéré qu'on peut s'adresser à l'exorciste, le psychiatre ou l'exorciste pouvant d'ailleurs collaborer et s'envoyer leurs patients.

Pour être sûr d'avoir affaire à une
possession qui se caractérise souvent par une aversion envers tout ce qui est sacré ainsi que par l'extraordinaire force et les connaissances suprahumaines que donne le démon (le possédé peut parler des langues inconnues de lui), l'exorciste va d'abord procéder à un bref exorcisme. Cela lui permet d'établir un diagnostic car «c'est seulement par l'exorcisme qu'on a la certitude de se trouver ou non face à un cas d'origine maléfique» (p.104).
.
DOM AMORTH, pour encourager le démon à quitter une personne, lui dit un jour :
.
«Tu paies, par une augmentation de peines éternelles, chaque souffrance que tu provoques chez cette personne. Tu as tout intérêt à t'en aller au plus tôt»
.
et le démon lui répondit :
.
«Mes peines me sont complètement indifférentes ; il me suffit de faire souffrir cette personne et de la détruire» (p. 120-121
.
Pour se libérer du démon, la collaboration de la personne avec l'exorciste est essentielle : elle doit rompre avec une vie de péché, se confesser, communier, aller à la messe, avoir une vie unie à DIEU car «celui qui délivre, c'est le Seigneur. Et l'on obtient cette aide si l'on prie et si l'on supprime les obstacles éventuels à la grâce» (p.130).
.
DOM AMORTH parle également des prières de délivrance pratiquées par le Renouveau, souvent efficaces pour les problèmes mineurs. Il regrette la diminution et parfois même l'absence des exorcismes dans le nouveau rituel du baptême et s'oppose au nouveau rituel des exorcismes, approuvé par le Vatican en 2001 (mais DOM AMORTH a obtenu que les exorcistes qui le souhaitent puissent continuer à utiliser l'ancien rituel, inchangé depuis 1614 et seul efficace d'après lui : il en donne, à la fin de son livre les trois grandes prières).

Dans l'ancien rituel des exorcismes, la SAINTE TRINITÉ et la SAINTE  VIERGE sont constamment invoquées. Et chacun de nous peut dire la très belle prière donnée au Père CESTAC par la
SAINTE  VIERGE :
.
«Auguste Reine des Cieux, souveraine maîtresse des Anges, vous qui avez reçu de DIEU le pouvoir et la mission d'écraser la tête de Satan, nous vous le demandons humblement, envoyez vos légions saintes, pour que, sous vos ordres, et par votre puissance, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l'abîme. Qui est comme DIEU, O bonne et tendre Mère vous serez toujours notre espérance et notre salut. O divine Mère, envoyez les Saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi. Saints Anges et Archanges, défendez-nous, gardez-nous».
MICHÈLE REBOUL.

(1)Editions François-Xavier de Guilbert, 245 p. 20 €
Sur les exorcismes, voir aussi
«La lutte contre le démon : les exorcismes», MONDE ET VIE, n°598, 25 avril 1996 et le «nouveau rituel de l'exorcisme : son efficacité», n°688, 6 septembre 2001
.
.
.
EXTRAITS VIDÉO
.
Voici quelques extraits vidéo du documentaire «Vade retro Satanas» réalisé par PHILIPPE ROUGET
.
https://lh3.googleusercontent.com/u81L0m-hebcNumil9B5h04ECXggbr3RAF1lRZgQJvZwLBCc0VLv4Z8lysFMNBClytT1FteBdA8CkR6ZNDYzcutvlcKwmqLrtzkRLOnPnYAgHv0_2EPbNOUxjENUo579tRqkHUBzSTQQyeISYyDHeRs_5XIZvonygzHV-sbJGLNd99_paQHxZ5fHAbJnz9DhtRk0HOGu2TlWTNbrscufDimkaazN4Wvo-tqXegb2j68_KvYap7fP_ThvPyWogMfm478PPUxH2kYC4ZgSbLRfUUfuGP5VP_UG9CldkAYIAoQGlBgb3_xWOoi4ixlEZjKhZUIRmpgF6AOroSy98942M0LRyuiX75-GvXnYn4AmMl0PYRwIrYeUs_wtoFaHjbkACKsCibM5LAB05qJ_T9cCHJl-TUIdBf0NcZTc_ztAKAgjcC2Yd-PXwBDpqJmHNJH583KkZWxKSeZryepmgKs9K8ZdQVBPqeBlQNCqghJGnWPnP8YQV8zfZluBoJH1iNDv0tqbcZG3a5xfaan8MtxB3nVh4BjgvgGPmQmXl3090t5c-viZhFWYGyUkQAYIwEFmM3lY7vQ=w150-h159-no



VIDÉO Haut débit
Dieu a créé des hommes libres
DOMINIQUE CERBELAUD, dominicain, théologien
.
https://lh3.googleusercontent.com/PLKQBypF0xRp9tSVVtnJVUEBuwTm-N__c_iDrDx_tbNz6SiSDAM87M4PXINVMFxWGhzrQMslzXvWiEDlSdmg8sD2lnbWyjnQPBykjJ9tDMok23bLvgF8PEzbVIBsygUQdpZm19KbcChPBUekf1ZktGvf_qNdeHFaggy248T_fGghbOAPWGoDQwt6LrkaPY7JHXBRMqKWhICOxmHd7Pz9rZAntfLODx2pFngT7BrHHBwvVblaRUlfCQLUxw1XBRFNJxuysZ2FyXSE0yzJbn3neJrLVP0twoTwXzHaQ_sO2PGAUmOaN73XBZmYZ2vgRyRqd4B63oMO4ZXwdNB4OpP9Es68-GOpX73XsyQ4JZDmBm4A7sI2cleLbjW3woq6S-aC6VxzSWyaST-EjcAlgKaiu4yXKbISUvV081khleygo_f_yWMHISeLxFQYY4fqmdymUwPEwE-7A3VX0mfa4K8_eZrXpMTywHguLyCSitzo2DJCFRr4GdJAS4CfujfRjYRgs12qnc0VZVWNYfXErA6wCRPShLEupZtiOL0_3_8ZotO69hZAR5L1F9ogEYfC7aisf4U9bA=w150-h147-no


VIDÉO Haut débit
L’origine du Diable
DOMINIQUE CERBELAUD, dominicain, théologien
.
Dans la BIBLE on ne trouve pas le récit de l'origine du Diable. Ce sont des spéculations post-bibliques, qui démarrent très tôt. On les trouve déjà dans les apocryphes dont l'âge d'or se situe entre le IIème siècle avant et le IIème siècle après JC.

Il ne s'agit pas de textes bibliques à proprement parler. Plusieurs scénarios ont été imaginé. Celui qui finit par s'imposer est le suivant : DIEU avait créé d'abord le monde, puis les anges, puis il a eu l'idée de créer l'être humain et c'est cela qui a déclenché la révolte de certains des anges. Ils n'ont pas supporté l’idée de s'incliner devant une créature inférieure à eux-mêmes. Un péché d'orgueil.
.
Un second scénario, qui a laissé des traces dans la BIBLE, est celui du péché de concupiscence.
.
https://lh3.googleusercontent.com/Ezfx8aaCDyNwPYLxT6-RZWOO121-2X_xFNg8PlX7ut1pBOnUwblTVZMEuN1CBZroC8e8CLxY730e8BCeuK2qo1zoo7aQTWwjm2ocQPc9IuSPn6fEhQHHKQiCDSASdqQuFe9MDY-ziLHu2f-bUoucUBhfAXv0H6TsWcOd9_iZH503wjWY7MjgKze4LY0h15EIjhu676nSubsQHEAZF016Ehru7Azpn3tI04abSMM_R8xgjTqxfFHOWEJfyK_ZJANJvV9UcQgexTOIOeA9uRfcWy13IJfgFIP5odSodNbAHJG9oh8DszCHIpDWK_GKClTCr6WT8WoO0-tVmNeo01D7w5NFrybGqrwFlN0CGmk8O29WWxYE6OW80NOBeCf-ixFkpWFXFnaiAnRPxi0N36p_IquOzfBDPfAlEolYHxAgMtff0xBcnUTcMnaNFNX-8Dlk1wcPtA6pcjEpvhUTgx5bXn6GJV0d6Xio1m2YFTcEy7J09lp3Qm5rc7hNBY--4Ya40r31kSFZ1Pz6F4RymMnk7dfzrPYiQv2wZt83YuE6h-d7AkUFQ7h4FDBde5dj0LDVN8QucA=w150-h161-no



VIDÉO Haut débit
La Trinité du Diable
PIERRE-EMMANUEL DAUZAT, historien
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/szPDrVSH9QCX3v0l-nC4FZSH8YqagwWOCosuqPuWr4-CCAywcCntHGEr8NhAx1KZP5-dVYH7pK8zyy6FrYoU4DGs90B41P21jZ-g2wG6GsCSnRJPjdKK9TcnPvQHuretcWrlszeBwV_pShUA7NAgef6iKZgq4vD9-40xijn5eBiKt7GIwVovyvVjEqd8mlFxcgIeUXNbmp-z5tHHmxrbl8G7o2Vapa4Wffcoph9pBvgAt-MKO86LWhFgfwwMU7gHTsU1NL00-_g_N6REMRmhAF8xtqJbUkqt7OlMZxlq82As1XxZ4elOqg0ia-D2MMf6Jv9-MS-RBb1SOSdwAtRlCe7OYnP_5FdguVN_XyPHxWptNNb0kBUvKi_t-fcopgzR7U9QjCabjNCHuv_w7lXSyPo7bUbVFPtwZGqHBy-OdYf5MMgAS93JyB88cIISCmtyY4MTEjjm4l5YUBqwLueDItpu7Ljrnay_m48_bauHBtSdo_gNmVODsUt5ilnmU01frnFDhtNddBfgSGjHtRpabTP8FMKNRtz9Sib3ryzp2zp4qnuTcenKzQSzg9f-3nF8pcPYRw=w138-h200-no





L'EXORCISME DE 
ANNELISE MICHEL
.
.
ENREGISTREMENT AUDIO EN ALLEMAND DE ANNELISE MICHEL
.
Depuis sa naissance le 21 septembre 1952, ANNELISE MICHEL mena d'abord une vie normale, caractérisée seulement par une grande piété. Du jour au lendemain, sa vie bascula.

Un jour de 1968 elle commença à trembler et à ne plus savoir contrôler son corps. Lors de ses crises, elle perdait sa voix, ne pouvait plus appeler ses parents pour leur demander de l'aide. Un neurologue diagnostiqua qu'elle souffrait d'épilepsie et elle fut admise à l'hôpital pour un traitement.

Après ses premières attaques, elle crut voir des visages démoniaques en train de grimacer lors de sa prière quotidienne, elle avait aussi l'impression d'entendre des voix.
ANNELISE en parla aux médecins qui ne savaient plus comment l'aider.

Au début de l'année 1973, les parents d'
ANNELISE
demandèrent à plusieurs prêtres d'exorciser leur fille, mais ils pensaient qu'il lui suffisait de continuer de prendre ses médicaments. De plus, pour pratiquer un exorcisme, il fallait que la personne possédée répondît à des caractéristiques bien spécifiques : parler une langue qu'elle n'avait jamais apprise, avoir des pouvoirs surnaturels et se sentir gênée par des objets religieux.

En 1974, un prêtre l'examina et accepta qu'on pratiquât un exorcisme, mais sa hiérarchie le lui interdit. Son état alors empira et les crises devinrent de plus en plus violentes. Elle insultait les autres membres de sa famille, les battait et les mordait.

Elle refusait de manger, prétendant que les démons ne lui permettaient pas de le faire. Elle dormait à même le sol. On pouvait l'entendre toute la journée en train de hurler, de briser les crucifix et de détruire des peintures représentant JÉSUS.

En 1975, après avoir vérifié l'état de sa possession, le clergé autorisa un exorcisme fondé sur le rituel romain. On constata qu'
ANNELISE était possédée par plusieurs démons dont il fallait la libérer : Lucifer, Judas Iscariote, Néron, Caïn, Hitler, ainsi que Fleischmann (prêtre franque déshonoré du XVIe siècle), et d'autres âmes damnées qui se manifestaient à travers elle.

A partir de 1975, on pratiqua un ou deux exorcismes sur elle chaque semaine. Parfois, les crises étaient tellement fortes qu'il fallait trois hommes pour la maîtriser si on ne l'enchaînait pas. Malgré cela, elle put reprendre un semblant de vie normale (retourner à l'école, passer un concours…).

Cependant, les attaques ne cessèrent pas. De plus en plus souvent elle se trouvait paralysée et inconsciente. Elle refusait complètement de manger. Ses nombreuses génuflexions (plus de 600 de suite), provoquèrent une rupture au niveau des genoux. Quarante cassettes audio furent enregistrées lors des exorcismes afin de conserver les détails.

Le dernier exorcisme eut lieu le 30 juin 1976 ; à ce stade,
ANNELISE
souffrait d'une pneumonie. Elle avait le visage émacié et souffrait d'une grande fièvre. Elle était exténuée physiquement. Mais elle restait consciente de sa situation. Sa mère enregistra sa mort.

Un procureur fit alors une enquête à la suite de laquelle les deux prêtres exorcistes et les parents d'
ANNELISE furent inculpés de négligence ayant entraîné la mort (car les médecins affirmaient qu'elle était épileptique et psychotique).

Les prêtres exorcistes firent écouter des enregistrements des différents exorcismes qu'ils avaient pratiqués, au cours desquels on pouvait distinguer la voix de deux démons en train de se disputer, se demandant lequel des deux partirait le premier du corps d'
ANNELISE.

Les parents et les deux prêtres furent condamnés à 6 mois de prison.
..
.
.
EXTRAIT TRADUIT
.
Exorcistes : les Pères ERNEST ALT et ARNOLD RENZ


C'est le mois du rosaire, sais-tu ?
Oui, mais peu le prient.
Peu le prient ?
Oui, et dans l'église peu le prient à allerwenigsten parce que messieurs tiennent le curé pour démodé.
Oui ?
Oui!
Tous ?
Presque! Si ces idiots de cochon avaient un pressentiment....

Pourquoi crains-tu le rosaire ?
Pourquoi, pourquoi, pourquoi ?
Oui pourquoi ?
Parce qu'il....
Parce que ? Hic me ....!
Parce que .... parce qu'il sont .... non , je ne dirai rien.
Hic me dicere Deus!
Parce qu'il est une forte ......halt’s la gueule! Oui!

Parce qu'il est une arme forte ?
Oui.
Contre Satan ...
Oui!
... et tous les démons ?
Oui, contre nous. Je dois le dire.
Le rosaire est un pouvoir violent contre ...
Oui!
... contre Satan et tous les démons.
Mais beaucoup n'y croient pas. Ils le considèrent seulement pour le fourbi de femmes folles. Heureusement.

Qui en est coupable ?
Nous!
Vous ?
Nous!
Oui. Quoi de plus précieux que le précieux rosaire? C' est le mois de rosaire.
..... L'argent est à moi et leur nuit.
.../...
.

.
.
.

L'EXORCISME DE ANTOINE GAY
.
ANTOINE GAY (31 mai 1790 - 13 juin 1871) était un excellent chrétien de Lyon, qui a voulu se faire religieux.

Une fois entré (en 1836) à la Trappe d’Aiguebelle, il tomba bientôt malade, et dut quitter la vie religieuse.

Puis il s’avéra que cette maladie n’en était pas une mais une possession. Il demanda à être exorcisé, et ne l’obtint jamais, malgré des velléités en ce sens du Cardinal DE BONALD, archevêque de Lyon, trop timoré pour accepter de donner l’ordre formel de l’exorcisme public et solennel que Dieu exigeait pour son cas, qui était très particulier.

Alors, devant la faiblesse, et souvent l’hostilité du clergé, le principal de ses démons, Isacaron (déjà présent à Loudun) en vint progressivement à dire par ordre de DIEU et de MARIE toutes sortes de vérités qu’on ne voulait pas entendre. Cette possession fut permise par DIEU pour restaurer l’exorcisme à la place qu’il devait avoir dans l’Église comme dans les temps passés.

D’ailleurs, le possédé écrivit en 1869 une requête au Pape PIE IX en prévision de l’ouverture du concile de Vatican I (1870) pour obtenir cela de la part du concile, et son démon y rajouta de la part de DIEU une demande particulièrement ferme.

Ce qui est curieux, c’est que le Père carme PALAU, espagnol, faisait une requête analogue au même moment. Le Pape PIE IX était bien disposé en ce sens, d’autant plus qu’il avait une expérience personnelle à ce sujet, ayant délivré lui-même
une autre excellente chrétienne, d’Avignon, possédée de 72 démons. Mais le concile fut vite interrompu par la guerre.

Faisons ici une digression fort éclairante. Cette personne que délivra PIE IX avait écrit un jour qu’elle n’était pas possédée et trompait tout le monde. Son directeur spirituel l’abandonna donc, devant une pareille imposture. Or la réalité était toute autre : c’est le démon qui l’avait fait écrire cette lettre, justement pour qu’on ne croie pas à sa possession. Mais cela ne trompa pas tout le monde, car d’autres personnes, notamment un prêtre, ont compris le
piège, ayant suffisamment de preuves de sa possession. Qui fut authentifiée entre autres par le CUR
É D’ARS, qui lui a annoncé sa future délivrance, et jusqu’au pape PIE IX qui l’a délivrée...

Que de sages réflexions doit inspirer ce fait, y compris pour des personnes qui s’accusent, même sincèrement, de ce qu’elles n’ont pas fait, sans être nécessairement possédées...

Quant à
ANTOINE GAY, toujours contesté par une foule d’esprits forts malgré des centaines de preuves de sa possession, il mourut deux ans après sa lettre à PIE IX, le 13 juin 1871, après 50 ans de possession (dont 15 non apparents) non exorcisée et toute victimale (le démon a attesté son état de grâce lors de l’installation de la possession et son impuissance à atteindre son âme, destinée au ciel, et ANTOINE GAY fit d’ailleurs des miracles après sa mort).

Dans ces deux cas, l’innocence du possédé était évidente, et dans ces deux cas DIEU imposa des conditions particulières pour la délivrance, celui d’un exorcisme public et solennel sur l’ordre de l’évêque dans le cas d’ANTOINE GAY, celui de l’intervention personnelle du pape PIE IX dans le cas de celle d’Avignon (Mademoiselle SIBON).

Il n’est d’ailleurs pas rare que DIEU impose des conditions particulières dans tel ou tel cas d’exorcisme pour qu’on obtienne la délivrance.

On connaît le cas célèbre de
la possédée de SAINT DOMINIQUE, qui était possédée de quinze mille démons pour s’être moquée du rosaire, et ne fut délivrée que par la récitation publique, par la foule, de tout un rosaire.

Ajoutons que dans le cas de SAINT DOMINIQUE, la possédée était coupable, tandis que les deux cas dont nous venons de parler font partie de la catégorie des «possédés victimes», lesquels sont ordinairement des personnes spécialement choisies par MARIE pour cette œuvre de rédemption si cruelle.

Précisons que bien que le cas d’ANTOINE GAY fût unique tel qu’il était, il a été précédé et suivi d’autres cas plus ou moins analogues.
.
Ainsi, l’abbé NICOD, curé de la Croix-Rousse (Lyon) écrivait au Père Abbé d’Aiguebelle le 12 novembre 1843 :
.
«J’ai eu passagèrement en mains un ouvrage qui contient le récit d’une possession analogue, à celle-ci (celle d’ANTOINE GAY) et où l’on fait cette réflexion qui m’a frappé.

Les signes de la colère de Dieu :

1°) Les doctrines enseignées par les hommes de l’erreur,
2°) Les fléaux dévastateurs,
3°) «Le démon forcé par la Vérité même à s’établir le prédicateur de la vérité par l’organe d’un possédé» (op. cit. p. 59)
.
Et de fait, au XX° siècle on trouve au moins un cas semblable, en la personne d’une possédée suisse. «Avertissements de l’au-delà à l’Église Contemporaine - Aveux de l’Enfer», texte littéral des révélations faites par des démons au cours d'exorcismes (TRC 1978. Traduit de l’allemand : «Mahnung aus dem Jenseits über die Kirche in unsere Zeit - Textliche Dokumentation des Aussagen on Dämonen beim Exorzismus» Bonaventur Meyer, Ed. «Marianische Schiftenxerk» - 4532 Trinbach - Suisse)

La différence est que les démons de la possédée suisse, qui sont plusieurs et majeurs, ne parlaient ordinairement que sous la pression des exorcismes. Ceux-ci, faits par plusieurs prêtres au titre de leur simple autorité sacerdotale, donc non «publics
», furent efficaces quant à ces aveux de l’enfer pour forcer les diables à dire les vérités, sans mensonge et sans omission, que la SAINTE VIERGE voulait qu’ils disent.

En quoi le résultat n’est guère différent de celui d’ANTOINE GAY, bien que les thèmes soient évidemment plus actuels.

Autre différence, liée à la précédente : la condition de la délivrance était qu’un évêque donne l’imprimatur au recueil des propos proférés sous la pression exorciste. Et là, comme pour ANTOINE GAY, aucun évêque ne s’est trouvé pour remplir cette condition. (Nous ignorons où en sont les choses actuellement, ni si la possédée vit encore.)

Dans les trois principaux cas que nous venons de citer,
ANTOINE GAY (Lyon), Mademoiselle SIBON (Avignon), et la possédée suisse, on ne peut que penser au thème des «possédés-victimes» dont parle un autre livre : «La SAINTE VIERGE et les possédés du démon», du Chanoine THÉODORE GEIGER (Les Editions Sain- Raphaël Inc. - 31 Ouest, rue King, Sherbrooke, Québec, Canada. J1H 1N5)

A l’origine ce sont les «Mémoires d’un exorciste
», de Bamberg, Allemagne. (Edition française reproduite ici en Offset : Editions Fides, 1951) Il y est expliqué que La SAINTE VIERGE se sert d’âmes victimes pour assumer en leur chair des possessions destinées par leur expiation à vaincre les démons eux-mêmes et l’enfer.
.
«Si une âme fidèle est plus forte que l’enfer, l’âme crucifiée est plus puissante que mille enfers»
.
disent les démons (p.49).
.
Dans tous ces cas, la possession est encore plus douloureuse pour le démon que pour le possédé, et le démon souhaite ardemment sortir, mais ne le peut pas tant que DIEU ne le veut pas, et il ne le veut qu’au prix de certaines conditions, variables selon les cas.

Dans le cas d’Isacaron, on a vu que ce devait être l’exorcisme public et solennel. Ce démon disait souffrir soixante fois plus chez ANTOINE GAY qu’en enfer. On sait aussi que dans tous les exorcismes en général, le démon souffre bien plus de l’exorcisme que de l’enfer, comme cela lui est d’ailleurs rappelé au cours de l’exorcisme, en lui précisant que son supplice ira croissant jusqu’à ce qu’il sorte.

Mais dans le cas d'ANTOINE GAY, le démon souhaitait l’exorcisme (solennel) quand même, pour pouvoir sortir, puisque c’était la condition.
.
Deux livres concernant ANTOINE GAY :

VICTOR DE STENAY :
«Le Diable apôtre par la possession d’ANTOINE GAY» (Cahiers Scivias, Delhomme et Briguet Ed.1894, Québec 2000)

J.H. GRUNINGER :
«Le diable-apôtre par la possession d’ANTOINE GAY»«Le Possédé qui glorifia l’Immaculée», (Ed. Bénédictines, 1996) sous le titre de
«Le possédé (ANTOINE GAY) ... offre à donner tout le bien qu’il possède pour être délivré de la tyrannie du diable, et tous les secours lui sont refusés... Il demande des secours spirituels, et ils lui sont refusés. C’est ce qu’on n’a jamais vu dans aucun temps ! - Faut-il s’en étonner ? DIEU a commandé (de chasser les démons) mais ceux qui se disent ses ministres, au lieu de faire ce que DIEU leur a commandé, ne veulent pas lui obéir. Semblables aux démons, ils empêchent de croire qu’il y a des possédés, ôtent par conséquent la foi au surnaturel, et tout le monde tombe dans le désordre.» (p. 234)
 

On voulait faire passer ANTOINE GAY pour un simple malade, alors que les preuves de sa possession étaient surabondantes, et que maint rapport, notamment de prêtres et de médecins, forçait à cette conclusion (un médecin a dit, entre autres, que ANTOINE GAY serait mort cinq cent fois si son cas avait été naturel). D’ailleurs, pourquoi ne lui faisait-on pas le test du grand exorcisme demandé ? C’est difficilement excusable, alors que c’eût été si décisif ! Mais il y avait tellement de mauvaise foi et d’aveuglement qu’on se demande si même cette évidence n’aurait pas été refusée, au prétexte d’une quelconque interprétation médicalisante ou psychologisante.
 

Parmi les innombrables preuves de la possession, il y avait de nombreuses réponses du démon à des pensées non exprimées. Il disait par exemple : «Tu penses à un tel, or il est ceci ou cela...» Et en plus de la pensée de l’interlocuteur, il dévoilait des choses que celui-ci ignorait. Ou encore, il parlait au nom de DIEU, dont il transmettait les ordres par force, et parfois en pleurant de rage.
(Isacaron p. 23)
.
«Tu lui diras... Qu’on fasse bien attention que tous ceux qui ne veulent pas reconnaître les possessions démoniaques sont semblables aux démons. DIEU a commandé de chasser les démons ; or, c’est une désobéissance horrible de faire le contraire, c’est attaquer DIEU de front. ainsi que son Église. Tous ceux (des évêques) qui défendent de chasser les démons du corps des possédés se trompent : cette défense est soufflée par le prince du monde qui est Satan. Le magnétisme est une invention de Satan et de Béelzébuth et de tous les princes de l’enfer, que le diable Isacaron est obligé d’attaquer d’une manière très forte, y étant obligé par le DIEU de toute sainteté. Il y a des gens qui se croient religieux tandis qu’ils travaillent avec les diables contre le Créateur de toutes choses. Qu’on fasse paraître devant le possédé (ANTOINE GAY) l’infâme et détestable BREYNE (=DEBREYNE, médecin-trappiste), qui a fait des écrits horribles et diaboliques contre les possessions ; ces écrits, qui ont été dictés par Béelzébuth, un des forts princes des démons, sont tombés dans les mains de plusieurs évêques, qui les ont parfaitement crus, plutôt que de croire et de pratiquer le saint Évangile. Il y a dans l’Église du Seigneur une peste horrible ! Tous ceux qui sont avec DIEU et son Église sont persécutés et traités d’insensés. Et si l’on ne se rend à ce qu’Isacaron est forcé de dicter contre sa volonté, des châtiments terribles auront lieu. Des malheureux ont osé et osent encore faire des commandements contre la volonté de DIEU qui commande de chasser les démons ; aucune créature n’a le droit de défendre de délivrer les possédés, pas plus que de défendre de pratiquer les commandements de DIEU. Le même DIEU qui a fait ces commandements a commandé de chasser les démons. Et cependant, aujourd’hui on croit plutôt les hommes que DIEU ; on foule aux pieds les devoirs les plus essentiels. on travaille avec les démons à la perdition des âmes en ôtant la foi, car empêcher de croire qu’il y a des possédés c’est empêcher de croire qu’il y a des diables, et, par conséquent, empêcher de croire qu’il y a des anges et faire tomber le monde dans l’athéisme, avec ça comment pourra-t-on croire qu’il y a un DIEU ? Voilà ce que moi, Isacaron, prince des démons d’impureté, le cochon infernal, j’ai été forcé de te dicter à toi, H.... J’ai été contraint par la divine MARIE, à ma honte et confusion, à la honte et confusion de tout l’enfer.»
.
«Tu iras de la part de MARIE, la reine de toutes choses, trouver cet archevêque et lui faire part de toutes les preuves que tu as recueillies sur la possession de GAY ANTOINE-LOUIS, dit frère JOSEPH-MARIE. Tu lui diras que DIEU est indigné de ce qu’on a introduit des nouveautés diaboliques contre la vérité des possession ; que si on ne consent à laisser libre toute personne vraiment chrétienne, principalement les ecclésiastiques, de travailler à la délivrance des possédés et obsédés par les démons, des châtiments terribles auront lieu, et ceux qui apportent ces empêchements, s’ils ne changent, seront maudits de DIEU. C’est détruire la foi que d’empêcher de croire des vérités si importantes ; c’est s’opposer directement à DIEU qui a commandé de chasser les démons en son Nom ; c’est fouler aux pieds le saint Évangile et aider à faire quantité de réprouvés en travaillant à devenir réprouvé soi-même...»

pp. 157-159 (au sujet de l’évêque de Langres, auquel pensait le témoin)
.
«43 - Le démon fit écrire ces lignes :
«Toute personne quelconque a le droit de délivrer les possédés, pourvu qu’elle soit en état de sainteté ; mais un évêque n’a pas le droit de défendre ni de commander de délivrer les possédés : DIEU l’a commandé, l’évêque n’est pas au dessus de DIEU. Votre DIEU veut que je fasse écrire cela, afin que l’on comprenne bien qu’il ne faut pas s’adresser aux magiciens, magnétiseurs, somnambules et autres qui sont en rapport avec le démon»
.
Isacaron continua en ces termes :
«Les apôtres vinrent dire à leur Sauveur, leur DIEU, Maître «Nous avons trouvé un homme qui n’est pas des nôtres et qui chasse les démons en votre nom. Faut-il l’en empêcher ? - Non, dit JÉSUS, laissez-le faire, celui qui est pour moi ne peut être contre moi.» - JÉSUS dit à ses apôtres et à ses disciples : «Allez par toute la terre, enseignez les nations, baptisez-les au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ceux qui croiront seront sauvés, ceux qui ne croiront pas seront condamnés. Voici les miracles que feront ceux qui croiront : ils chasseront les démons en mon nom », et le reste...»
.
«Le clergé ne s’occupe plus des gens qui sont affligés par les possessions et les obsessions ; trop de prêtres sont plus ignorants que des enfants sur cette situation surnaturelle : ils sont dans un aveuglement effroyable jusqu’à empêcher des personnes à croire au surnaturel diabolique, bien que les démons, par la bouche des possédés, leur aient donné des preuves nombreuses et de diverses manières»
.
«Malheur à une grande partie du clergé actuel, s’il ne reconnaît sa faute ! DIEU a commandé, et il veut être obéi. Il a commandé à ses apôtres et à ses disciples d’aller par toute la terre pour enseigner les nations et les baptiser au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Voici le premier miracle qu’ils ont fait : ils chassaient les démons au nom de JÉSUS. Et JÉSUS n’a jamais défendu à personne de nous chasser ; mais dans ces derniers siècles, des novateurs s’y sont opposés...»
.
https://lh3.googleusercontent.com/m8iUB-h3rQ1-PAHHzRRLrVJYf8fhMJAmZeuP8CvMedc47jFerwz65813GtKHenJTQiMhHK_R5vyA_SxZ99EdAPqXt2l9FXObEpbjRgmg-EyDdypR8MOcVAy0vWa-k2EhaYP_sVQIuadNthYPsxINaVaZKT9IppqonFja_AMmlh8YfMVgNaVyc8glrEtxNrA8q-WVDoUoqf773u9PuJZa4YXjR7EGMTv_RL5TUuiKTJtOGoQbp7clCUyNRUa6mToA4Exuzwj1lwOCpZ0FChAoAXgPElfBSGNhgpAs21ye1nJv9r08PSSNBD5DWyGe_PGlTySLdrKEU-xuwtJwCNwPXnt4iORxIJo7XfEH5kwSiJ4wpCXXMTIaj37TK4GL7As5ChTuTLx22CL3uL1pcbxCIhZMcIkHDILKIXFbPs4mlUy6eUQKMTy-uyMdBVGN14jYfip8irXVjxqGNvKADvFrMre7jk94EZN-8A_iQWFOdq_ySl9RwXdbQg75a3Fd1-N3uPeDxbs8lIFtpZXu1jLUDk6GFBrzFD4tN5Swcf7AoJnvrZQLqS9vmHHNSqEyxBNOk5lFOw=w108-h40-nohttps://lh3.googleusercontent.com/m8iUB-h3rQ1-PAHHzRRLrVJYf8fhMJAmZeuP8CvMedc47jFerwz65813GtKHenJTQiMhHK_R5vyA_SxZ99EdAPqXt2l9FXObEpbjRgmg-EyDdypR8MOcVAy0vWa-k2EhaYP_sVQIuadNthYPsxINaVaZKT9IppqonFja_AMmlh8YfMVgNaVyc8glrEtxNrA8q-WVDoUoqf773u9PuJZa4YXjR7EGMTv_RL5TUuiKTJtOGoQbp7clCUyNRUa6mToA4Exuzwj1lwOCpZ0FChAoAXgPElfBSGNhgpAs21ye1nJv9r08PSSNBD5DWyGe_PGlTySLdrKEU-xuwtJwCNwPXnt4iORxIJo7XfEH5kwSiJ4wpCXXMTIaj37TK4GL7As5ChTuTLx22CL3uL1pcbxCIhZMcIkHDILKIXFbPs4mlUy6eUQKMTy-uyMdBVGN14jYfip8irXVjxqGNvKADvFrMre7jk94EZN-8A_iQWFOdq_ySl9RwXdbQg75a3Fd1-N3uPeDxbs8lIFtpZXu1jLUDk6GFBrzFD4tN5Swcf7AoJnvrZQLqS9vmHHNSqEyxBNOk5lFOw=w108-h40-nohttps://lh3.googleusercontent.com/m8iUB-h3rQ1-PAHHzRRLrVJYf8fhMJAmZeuP8CvMedc47jFerwz65813GtKHenJTQiMhHK_R5vyA_SxZ99EdAPqXt2l9FXObEpbjRgmg-EyDdypR8MOcVAy0vWa-k2EhaYP_sVQIuadNthYPsxINaVaZKT9IppqonFja_AMmlh8YfMVgNaVyc8glrEtxNrA8q-WVDoUoqf773u9PuJZa4YXjR7EGMTv_RL5TUuiKTJtOGoQbp7clCUyNRUa6mToA4Exuzwj1lwOCpZ0FChAoAXgPElfBSGNhgpAs21ye1nJv9r08PSSNBD5DWyGe_PGlTySLdrKEU-xuwtJwCNwPXnt4iORxIJo7XfEH5kwSiJ4wpCXXMTIaj37TK4GL7As5ChTuTLx22CL3uL1pcbxCIhZMcIkHDILKIXFbPs4mlUy6eUQKMTy-uyMdBVGN14jYfip8irXVjxqGNvKADvFrMre7jk94EZN-8A_iQWFOdq_ySl9RwXdbQg75a3Fd1-N3uPeDxbs8lIFtpZXu1jLUDk6GFBrzFD4tN5Swcf7AoJnvrZQLqS9vmHHNSqEyxBNOk5lFOw=w108-h40-no
.



10 commentaires:

Anonyme a dit…

Comment se fait il que ce Dieu qui se veut si juste et équitable ait crée un monstre appelé Diable et qu'il l'ait mis en service pour pourrir la vie des humains? Est-ce que ça l'amuse de voir les gens souffrir ? J'étais très croyante et très pratiquante. J'aimais Dieu. Aujourd'hui je ne l'aime plus. Je l'ai prié dans toutes les langues et dans toutes les religions pour qu'il me libére. Il ne l'a jamais fait. Je vis avec les démons et leurs disciples dans mon corps et ils bousillent ma vie et mon existence. Comment se fait-il que ce Dieu nous confronte avec une entité de loin plus puissante que nous et nous dit de la vaincre ? Par quels moyens ? Ne me dites pas les prières car il n'y a pas une personne qui a passé sa vie à prier et à supplier. Moi on m'a fait manger de la sorcelerie depuis ma venue au monde. La chair de mort plus précisement. Et dupuis je vois les âmes des ténébres et les démons. Personne, ni les prêtres, ni les imams, ni les rabins n'ont pu faire quelques choses. ILs se sont tous déclarés impuissants. Je me demande comment ce Dieu peut il prétendre qu'ils nous aime ?

PROPHETES ET MYSTIQUES a dit…

La prière la plus puissante contre les forces des ténèbres est la plus humble honorant la plus humble des femmes : MARIE ; car elle est la punition choisie par DIEU pour humilier l'orgueil du diable : le JE VOUS SALUE MARIE

Êtes-vous allé à LOURDES ?

Anonyme a dit…

C'est bien parce que Dieu nous aime, qu'il nous a interdit, entre autres, la pratique de la sorcellerie car en nous éloignant de Lui par cette forme de péché, on ne parvient plus à croire en son amour...
Je vous conseillerai de revenir à Lui par la confession (même si vous n'êtes pas baptisé),et de vous confier à un prêtre exorciste.
Courage !D'autres ont vécu le même enfer que vous et s'en sont sorti!

Anonyme a dit…

La sorcellerie ce n'est pas moi qui l'a pratiqué. Ils l'ont pratiqué contre moi pour me jeter des mauvais sort. Depuis ma venue au monde. Contre moi et tous les membres de ma famille. Moi je n'y ai jamais cru à ça la sorcellerie ni les démons ni rien de tout cela. J'ai toujours été une personne logique qui ne croit pas aux choses qu'elle ne voit pas. Ce n'est que quand les choses se sont aggravées à mon adolescence et à l'âge adulte qu'on a commencé moi et ma famille à chercher la solution. Tous le monde y est passé: voyants, médiums, guérisseurs, etc et tous ont dit qu'ils ne savent pas comment moi et ma famille on continue de vivre alors ce qu'on nous a fait avait pour intention de nous tuer. Même ceux qui nous ont fait la sorcellerie trouvent bizarre qu'ils ne voient pas le résultat attendu et pour lequel ils ont travaillé. Si je n'avais pas vécu l'expérience personnellement peut être je ne l'aurais jamais cru qu'une personne puisse être la marionnette entre les mains du diable. En ce qui concerne les prières j'en ai faite et j'ai invoqué tous les saints, tous les anges, tous les dieux et toutes les vierges. Non le Diable se moque de vous quand il vous dit qu'il sort puis qu'il revient aussitôt sortit. Ce n'est pas vrai. L'année dernière j'ai rencontré un prêtre africain qui travaillait avec deux personnes non africaines (occidentales blanches)et ils ont essayé un exorcisme avec moi. Les deux personnes occidentales avaient un certain pouvoir car la chose qui est dans mon corps s'était agitée comme une folle puis je la sentais monter et descendre dans mon abdomen et elle voulait sortir et j'avais envie de vomir. Mais ce satanique prêtre est venu et il a ordonné à ces deux personnes de tout arrêter. Ils se sont exécutés car l'église est sous le contrôle de ce prêtre (pasteur). Il voulait que ce soit lui soi disant qui le fasse parce que c'est lui qui a le pouvoir. En ce qui me concerne je me suis faite baptisée en 2010. Et toutes les nuits je lis ma bible et je fais des prières. Mais depuis une semaine je ne fais plus rien. Je vois que Dieu ne me répond pas ou bien il s'en fout carrément de ce qui se passe dans la vie des humains. Non je ne crois plus en son amour. Je n'ai pas peur de l'enfer moi. Ce n'est pas en me faisant peur que je vais aimer qui que ce soit. Pour aimer Dieu il faut qu'il y ait une raison pour laquelle je croirais en sa justice et son secours quand on l'appelle.

Anonyme a dit…

Je ne suis pas à Paris je suis au Québec.

Anonyme a dit…

J'avais bien compris que vous étiez victime de sorcellerie, mais j'ai l'impression qu'en voulant vous en sortir vous avez pris la mauvaise direction en vous adressant aux mauvaises personnes "voyants, médiums et guérisseurs, pasteur..."ce qui n'a pas arrangé votre situation.
Dieu ne demande qu'à vous aider, mais il ne peut pas le faire à travers ce type de personnes qui travaillent pour Satan..(même si leur intention est bonne)
Le livre du Père Don Almorth apporte un éclairage intéressant sur ce type de problème; l'avez vous lu?

Anonyme a dit…

Dieu peut et Veut vous aider, mais il y a pour cela quelques "lois" à respecter... La prière du coeur est importante, mais si, comme vous dites vous vivez "avec les démons et leurs disciples", il faut passer "à la vitesse supérieure"; vous avez manifestement besoin d'une libération. L'exorcisme que vous évoquez et qui n'a malheureusement pas pu aboutir semble le confirmer. Il y a effectivement des personnes qui sont impuissantes comme vous dites devant ce type de phénomènes( rabins, immams), mais il y en a d'autres, qui peuvent vous aider(prêtres exorcistes,catholiques). Les témoignages abondent en ce sens (cf Père Gabriel Almorth) N'étant pas au Québec, je n'ai malheureusement pas de personnes fiables à vous indiquer; je connais de nom le père michele bianco qui participe à des pélerinages (vous trouverez sans difficulté son site sur internet).
Ne vous découragez pas!!!

Anonyme a dit…

Si tu souhaites être libérée de toute possession démoniaque, il faut que tu commences par accepter Jésus dans ton vie car tu ne peux pas exiger à Dieu de te libérer au nom des souffrances que tu endures. Comme tu l'as toi même décrit, si tu en es arrivé à ce stade c'est bien pour une raison. Si tu détestes dieu et le nomme coupable de ce qui t'arrives, alors il n'y aura pas de rédemption possible pour toi (et je peux t'affirmer que ce que tu vis n'est qu'un avant goût de ce qui t'attends). La seule solution à ton problème :te Confesser sincèrement et humblement devant un prêtre, supplier Jésus et la sainte Vierge de te pardonner et venir en aide, et enfin réciter la prière du père cestac (Marie reine des Anges) et la prière d’exorcisme de l'archange St Michel. Dieu fera le souhaite si tu le fais avec grande Foi. Bon courage.

Anonyme a dit…

Si l'enfer ne vous effraie pas, je vous suggère de lire "Traité de l'enfer" de Sainte Françoise Romaine où l'enfer y est décrit avec grande précision. Les écrits sont disponibles sur internet. Vous pourrez même connaître les châtiments qui vous seront réservés si vous ne vous refusez la miséricorde de Jésus notre sauveur.

Mikael17 a dit…

Ma soeur en humanité et en Christ, calme-toi.

Moi aussi j'ai été consacré au démon étant enfant, et j'ai dû me battre tout seul contre cela car aucun prêtre ne prenait au sérieux mes souffrances.

Je m'en suis sorti à 80% aujourd'hui. Je suis prê à t'aider. Le veux-tu ?

Tu verras, tout ira bien. Commence par refuser tout sentiment d'injustice et de haine de ton langage et de ton coeur. La force des démons c'est justement cela.

Ecris-moi à mikael17@protonmail.com.