Gadget

Ce contenu n'est pas encore disponible en cas de connexion chiffrée.

dimanche 17 janvier 2010

PROPHÉTIES MARTHE ROBIN

PROPHÉTIES
https://lh3.googleusercontent.com/ITRo6KRrO3ftpbeBjJxWwS_fYS0ZsieEahC0J5E9dbhPJBWlKODFOd4zGe1I8_DMIt8q0CESqfORoX4squEFlAk99D0q1DH4N6rUe2k7szoL6oo6QTv5AmkAxOzmIdKcg_F_PAmNQ2oelChEoJJ-9nxWGirssdgICYDaHYKhzGFmRRfpzU9ElZsJREE_RR_jZB8tdp6cgyrGg6yHDJmHAYTbNJ8n6nBgNmuMUc8M2Dy7PZUCpTdEG1DlND0WyB694MxWbgF-khPkkozujwR2eChXiKAyDnMzt_jjI7s9HwhOuTrpF91Qw0CFXVVmrMjXg-MfR5aPjDbrLGtJaGFB4OKNsTCw7_HzadihP6TN16HP4unIKST4VZc4muMHa-kWyATznnzvnvj5OKGL1IztciVepF-7YtJI8Flhx6bzj251yzLQAzKfrK5g9Qp6RUi8AFYTp_MFhi19vxQBZaUmaS73C9a2-INoVA-48v3nEH3X3KcnQnBcjj1FKi-pQJ1SE_1G4rVJvT8M6WEiwFzTZiEP-9olxk0fqkhTG9KtJY-Eh8FrA64hBHMgtmuDiWzFjrMAog=w140-h150-noARTHE ROBIN

(1902/1981)
https://lh3.googleusercontent.com/hGOeUDmOetlaDCZpxLB_tApZorp4GXs4u-2qHR-YdVai5lOijUV9Sa0ubQMspZxSOWOYoZTW1FayNdJSK2TsoJItvWEqajSbeP6P6wKC22HhT32z1eIrfIX2_Q-bmIW1iiRrOVqKYKii2HwrxOcwoU3OBSc_1HdfYeT_5euqbpY9xba8fiyZl1vbRlPkTz9co7RMZO3sTrcOfVZmDCnqtqn0yY4-F4FqhJRAQBEHoF9BmPqaeO53hYVclTBV6iw6qP3TourxMD0gwnOha2ZGw-ERD9SjI0fU3m1pnsHwnzcOHd_UbZb65IvHQJB20FeTXn_TBEAsueQ8Dw_fR-WmtNZJ8Yw2mi5w_qRA7Eb_s7AvseFza0Rj7LG1kOxPPB-uJx2ekCAEPDu4KcsXUWu6biJHuuJLL-lNQNIMraBy_wVNBFKinebaDk0ZAWLbUdWrELeNs6BNji6LV5p2OLji9TSNoayIZDpfm3l0UF30ZYTCn9nl2pUe-inq1aPUsgyT454KPk-ZjWTbhmAVEYuzfq-Ud3X0i5PhGzVWTXMX0cxLNHldqs_GJQU6BmRRuyiQ2CSOMQ=w163-h200-no
STIGMATISÉE et
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/eW7gF_9RpFwPLe_zKHvHhAzkJdMpTKLizP32B74VLL8Z7u_Mi_aonxgGDwn5TtPK11NhkcQeu2h03lO1uFPpPoDT1sUjlyWBTXnB4HYuw5w1GRWsr3JaxXWNSI_aQwBCp1pDZ5AG5B0rJRP59c1nk6QbnWRyxfuFbAiBQLtrD3ga9s_jXFol4XT3KT1Gh3NxCqf9Bk63_j7ypw1Q2HnjN0KKFDP_RSr21IvqLaAxaNF2D_kP23YFEajC63_UOBzuF8o7tU3B1VcoYdPqO87yxcffYsEp1J-AyIo5YmgFxDuNGxwhyua9d63-K9rSG18Kv_wkB5Ssu1Aui7h8CXalbMEfMBMKfAN1PUzyB3dgfMRn82t60Y09f8_8cbM9vRbh6mJkMEtg9AgRDIvbJ7bpyGCcdQU690TfFMwxcIBz1VmBoFeCfKpWh1phdDXk5ubEIS9uO9T3gekuLqGien4VC6YhS39_LVVoiHb134VPgOPWGZLZUEwqWm7SUtwb15gMz6HmL9ZnKpMUihUkoLDY95Q1Sk5uHUJCesCOg_aw-1G9hL-9Slzmb5VWaIHz3ra-8-mxnQ=w320-h282-no
.
.
.
.

https://lh3.googleusercontent.com/M5DhGD3fMA0Dxr1O-Nuy0PMOGOyAUnHvUot0aJrKBDcYhMa8uQAy8DNrsE42jccfnvhmd30rabfNj9zna1s99WKwIzSTjNJtzJ8l5KeNbkNImh035cMoDBEcnrl4x1QpTOKWl7OPp5a1kCbVQtnrzwvDTru4kkArOrG82uQgeXsMYL1z7Ow-5RK-ebv4_F65c5jJ2jOjxVaPhCVesRrG6Vxe5fniiy4xfNZ8f4QXmzixzG_ErdmQ0OVyjIMFZ7PySXY0iymuPge0JW8mTc5v49qtltTvlT_FAqulQyuv80J2m6Q0ypVj55_UxXyqriwlqiUSoxhXBgyaeGE54CLkuEpBgwdMsNQgb2k_bGSXgNq5Zfkf7zSqG1OCkj7DurPWBf76JnO4e1T4CgXzhFn0QdqdUhCjtf1RrDSQw2IdJDfdhPjiuOLgAR5_cq2pgY593U4y_WdaFwsehGfNh7omTGaOaHQ4QI-lDeho_uxhcElLndkXLxjMl-4a-c18VbMn3mDe7f9EiCPu8EspsW5cLFEi_obIYdQiFxYBpjRtW8Apsua2WfbKP-kIbUbONkYklhNkuw=w720-h70-no
.
Cliquer sur l'icône pour l'agrandir : Fichier hébergé par Archive-Host.com
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/eGrdkjXWnFNMIQiAlp4F1r-q_sL-w-c8rMh-UbtlKRAk4QbKW5mYK3DnkvKC1pEIID6wrbFbxPUtiI-NyRkD-vvMuwqvUTzkAM-PIIhc742P9fSGYjy-Xqe7e08hXPB2P4dPQZPDOdbdrjx0U8uexz3tWKMqQIZ-ywt3ZfElf4VM6PCDCRAU4SiE1GPNS8U3R6sRt-E0KC5NQndUu6qSyQWOwy9LcxTwF0zjF9JPwH9W3RhhS7I6CdcIGteHgLl_rcShy4qGOV6FHNcJKf_LPdJK021pKbiTRnXXKFU25lZURG2_16O_BPeFvHJLv2-Qc54WC-x-N9FgB2m-R9Y6Rvxy0kCb89ixiWgqlY_5Q_UOMw0mkaabzFkBtgrLM-HT2b6TxJiWXU5ryb8fwX3WtDWaY3tkntbXNOxiwF9qg6-vo27C3WhyYQTb8zqO2pCGtBTndZrKir0yQU6SejhHl66rJ9Nz3BfZmAT8as-exagGs3AWmTWmZRga-fSC3WtaF7F7X5BKKQtKsnemZ3QzyeDG-QiMxjGMNQM1mmoNSAvHWJghN70qBUAaQ4RD1GVlACQyuA=w168-h200-no BIOGRAPHIE
.
MARTHE ROBIN est née le 13 mars 1902 à Châteauneuf de Galaure, petit village du Nord du département de la Drôme. Ses parents, JOSEPH ROBIN et CÉLESTINE CHOSSON, y possédaient, au quartier des Moïlles, une modeste maison construite en pisé, entourée de 13 hectares de terres. Il fallait travailler dur pour subvenir aux besoins d'une famille de 6 enfants, dont elle était la cadette. En 1903, la famille ROBIN connut l'épreuve d'une épidémie de fièvre typhoïde. Parmi les enfants atteints, l'avant-dernière, CLÉMENCE, en mourut, et MARTHE en resta fragile.

Ses parents étaient connus pour leur sociabilité et leur simplicité. Son enfance fut celle d’une fillette ordinaire de la campagne. En 1909, MARTHE prit le chemin de l'école, au bas du village de Châteauneuf. Elle fut vraisemblablement bonne élève, faisant preuve d’une mémoire et d’une curiosité d’esprit au-dessus de la moyenne. Elle était souvent malade, ainsi sa santé ne lui permit pas d'accomplir une scolarité suivie : aussi elle ne put passer le Certificat d'Études, mais cela n’affectait en rien sa gaieté naturelle.

A la paroisse de Châteauneuf-de-Galaure,
MARTHE ROBIN reçut le sacrement de Confirmation en 1911, fit sa première Communion, le 15 Août 1912. Dès son enfance, elle a eu, pour la SAINTE VIERGE une affection filiale et c'est bien souvent qu'elle la prie. MARIE sera toujours pour elle Mère et Éducatrice. En 1914, elle quitte l'école du village et prend part aux travaux de la maison et de la ferme.


https://lh3.googleusercontent.com/WJun3lWYZOoY9Ekf4Of18T4V6XRMVEh__qqJQG992tQo4t02N3dHayDPxGIeNbFz6Ai-7RQaaKynAGBnzyshJwnxoLIj3q94zZfwPRP9--1zLZXnxI_npY21uPlK3bCdsef1doPcq5RMVL479jQ3oDm5CmQoINKjfCb4kbW_OhT3EEsmzPdn56GeglB1R-NjBTgb7RHWD1HgoXpnyHT-32y01vwFykYlaB-FZVhrishj-OEWakf5NEvSycLJY9EjJWh0Mkomvtaiole9bHi0LPjblqCD3b3hbh7ZBiv9THCwVFD-xBATry9x8QXqgqcMrZU1uczYdsNNWyLhv27n5hFPsuk8uER62_ZPCVC7haRyQkNe2o5wik-KI2BTZl10pWhrJ7WgyRqGSfr4tmHNsmXw3R9Z-PeV5p2xM8-8BkmF-cfhETZ0Dwes9d2IPkEkbCcia5A3yCktls-34elhrsTaGKuwWVotK8C7qhQ2T5sh4VBKmGV1Y5uX898mOHnillG6O-MX4Nggw77D8aBbbPSUhWTzRoijluKBkURfXLD6fSce-LEwqhJw7NUeQQvCqwNeMA=w200-h299-no
En 1918, MARTHE ROBIN ressent les premiers effets de la maladie qui ne la quittera plus : une encéphalite. MARTHE commence à souffrir de maux de tête, suivis rapidement d’évanouissements, puis d’une paralysie des deux jambes. Elle entre souvent dans un sommeil profond, soulagement durant des journées de souffrance, pendant presque deux ans. Un début de guérison se produit à 19 ans, le jour de l’ANNONCIATION : la compagne de MARTHE dans sa chambre est réveillée par un grand bruit, voit une grande lumière. MARTHE lui confie avoir également vu à cet instant la SAINTE VIERGE. Mais sa santé reste très précaire, et elle passe ses journées dans l’immobilité, lisant et brodant
Tout est fait pour la soigner : visites à plusieurs médecins, soins, cure de bains résineux à Saint Péray en Ardèche. Pour pouvoir acheter les médicaments prescrits, MARTHE ROBIN coud et brode pour quelques personnes qui lui demandent de travailler pour elles, car son travail est toujours particulièrement soigné. Dix ans de luttes contre la maladie, avec espoirs de guérisons et rechutes désespérantes.

La découverte d’un livre dans un grenier fait basculer sa vie, lorsque ses yeux tombent sur une phrase qui la marque à tout jamais : 

.
«c’est à la souffrance qu’il faut te préparer». 
.
Elle sait à ce moment là que pour elle, c’est ce chemin qui a été choisi. Elle a vingt ans, et décide de tout donner à DIEU.

Elle devait se rendre à Lourdes, pour un pèlerinage plein d’espoir de guérison, mais elle cède sa place à une autre malade de Châteauneuf, s’oubliant elle-même. C’est à partir de ce moment, MARTHE l’a confié elle-même à une amie, que la SAINTE VIERGE commence à la combler de grâces.
 

https://lh3.googleusercontent.com/uKtu-KMzjBnxl-b44S9VhYE1-CU95URuv1CrMEt0MfHtKi3itq_qVeV9Urc2Im26nJNMe2xgUXtpM61NjpRotmh9Xq6qgQBFbStbe-c1PXGoVX-Fof3rCtN0lgmQCRMcETztLAKglo0MRMFXJP5E5h3PQW754hUi9o6JWITyYbVKoScwQQ-Nw6I2yZq9cW6aEhCdfm3A0N-QS53fWGMgGNIOBfQt-CjJ611YtPdKMvQ7Mvo7K54PrWmALbieBQbJqwzMg02DAUnYhqUWMnOBx2tPyoGIpJoEC06WLGHbXlIRihGtI2REylNvfKCqRtXLsgR1NV8CH2iB1gZc4YfHOG4aH3UeAnwrj7oSKcQ3I2rJuOH18mgcVOa4cZ-r55tuXY0AaITUCTMSsxZTeEuWW-IQTk3US00yoYbwrQ0o4n4wRITtZMSdN0gzVpFrNQys6qZNHVQkMxcjnlTGShpEjMol6qqXRFfKLaTKG_neICw7lrPNaAikF6FlahxOQ02DEeHCyvI4NweocluZBuhn-2MBlfwJ1_DzgJqKRtnixXZCM_2-gjLK_6Oe0PnBJnuSKKw6GA=w173-h266-no A l’âge de 23 ans, elle s’abandonne entièrement à la Volonté divine, et offre sa vie à DIEU, dans un texte extraordinaire de consécration. Et c’est à partir de ce moment que sa vie de souffrance s’intensifie. Elle tombe moins d’un an après dans le coma, pendant 3 semaines. C’est pendant ces moments que SAINTE THÉRÈSE DE LISIEUX lui apparaît trois fois, et lui révèle sa mission pour le monde entier. Mais le corps plongé dans toute cette souffrance, elle conserve inébranlablement son humour, sa joie intérieure, baignée par l’Amour de son Seigneur.

Elle devient paralysée des jambes, et grabataire, elle est condamnée à restée constamment alitée, dans sa chambre.
Elle a 26 ans, et y restera jusqu’à sa mort à 78 ans. A partir de cette période, elle ne mangera plus, n’absorbant pour seule nourriture, qu’une hostie qu’on lui apporte une à deux fois par semaine. L’hostie, par un phénomène étrange, n’est pas déglutie, mais entre comme happée.

Les apparitions de la SAINTE VIERGE se font de plus en plus fréquentes dans la chambre de MARTHE. Mais la contrepartie ne se fait pas attendre, et le démon s’attaque à MARTHE, lui causant même des dommages physiques (dents cassées, coups...).

A 27 ans, un an après sa paralysie des jambes, MARTHE perd l’usage de ses mains.

A 28 ans, JÉSUS apparaît à MARTHE, et lui demande : 

.
«Veux-tu être comme Moi ?». 
.
Est-il besoin d’imaginer sa réponse ? Quelques mois plus tard, les marques de la crucifixion apparaissent sur son corps. Elle saigne des pieds, des mains, et du cœur. Puis une autre fois, elle saigne abondamment de la tête, sa couronne d’épines lui ayant été enfoncée par Jésus dans une vision. Puis «enfin», elle se sentit une autre fois complètement disloquée, comme placée sur la croix.

Le vendredi qui suivit, MARTHE commença à vivre la Passion de JÉSUS. Cet événement se renouvela chaque semaine, pendant 50 ans... avec pour seule nourriture l’EUCHARISTIE.

Chaque jeudi, commençaient les souffrances de la Passion. Ainsi que les attaques du démon. Mais irrémédiablement, elle entrait ensuite dans une phase d’identification totale avec JÉSUS, et parlait au PÈRE... puis entrait dans une extase profonde.

Vie de souffrance, vie de service à tous ceux qui ont eu le privilège de l’approcher. Ses visions de la vie de JÉSUS, son Amour total pour la création du PÈRE, son sacrifice permanent au bonheur des autres, au cours d’une vie hors du commun.

Dans cette chambre de prières et de souffrances, elle reçoit plus de 1000.000 personnes ! Elle a connu quelques-unes des personnalités les plus remarquables de son temps. Elle a changé la vie de centaines de gens, éclairant, consolant, encourageant, en restant une âme simple, avenante, directe, pourvue d'un bon sens, d'un humour, et, d'une intelligence du cœur et des choses qui en faisait un être exceptionnel. Avec le Père GEORGES FINET, elle fonde les Foyers de Charité, dont le premier à Châteauneuf en septembre 1936.

«Oh VIERGE MARIE, faites que je sois chaque jour plus docile, plus patiente, plus simple. Qu’on m’ignore et qu’on m’oublie. Je ne demande pas que DIEU fasse en moi des choses visibles, mais uniquement d’être une humble enfant, douce et humble de cœur»

«De mon DIEU, je suis le calice : ma mission est de Le faire aimer en débordant d’amour, il faut donc que je saisisse toutes les occasions pour répandre lumière et vérité.»



https://lh3.googleusercontent.com/si7UXqMOfECrm1_rRkCo1R6b0Gcli5Lz9fpYEjncCupne6pVMXIS-JeoSAI78TdEDItOhgv_YMJhl5UO8FFjnJkdznC1EA3H0n38ivW_FqsM_Kj57JoxvlPiq8j0wdNGAG1m0_dV0Q_RKWDA5enjy_o3La5m9li5Xd2fjxSF7TiCVvQ2uIirrbYw-gbTLumPCyq4JOqqyTCIeNlMdH_1nFaOh5jBlLmaJM3t3BeTA2KYIKew-1bbGl__hlwXyvVNOvGAOU-Igl25ePa6Bz3s9g9UT5VgAYrPrdL_QDtZLpGFJDfvTUrT-TWA9y69DvF3kC0V5Pb4nzdWfj5QTovAlUR2JoOrvwEJ6-Cjd33TfPniLhPAj9ieBMzku98PQVnShAhDMErOdUfopcETf_vZJgZ1zXCdtOneptPTRcR0roWurvQxH2thSdoYCON0CYjIe1JMR2r4ZZBRTC88MGxrYRr57mr2O6eXDILfPiM5Zcw3cZJJyNkfdxFBRV3gQquZd4aDIN6-XxXbyAWWbGfM-SWWoT7Ls_z4BnNqNcMT_OoodIF-pAuju1Y00QjExYMqsKIQDQ=w102-h125-no Écoutons le père FINET qui a vécu ses derniers instants :
.
«C’était un vendredi. J’étais venu dans sa chambre, la veille, à dix-sept heures. Depuis quelques semaines, MARTHE était plus douloureuse que jadis. Mais personne ne pensait qu’elle allait mourir. Elle me disait qu’il (Lucifer) lui faisait la vie dure, qu’elle était projetée jusqu’à terre. De fait, en entrant dans sa chambre, je la trouvai étendue sur le sol, ce qui n’était jamais arrivé. Je priais la personne qui était dans la pièce voisine de venir m’aider à la relever. Son bras était déjà froid. Et j’entendis MARTHE me dire : 
« Il m’a tuée» 
.
(…) À nous deux, nous la prîmes et nous la posâmes sur le lit. Son second bras était aussi froid que le premier. Je mis un miroir sur ses lèvres, je ne recueillis aucun souffle. Alors, on alla prévenir le médecin. Il arriva vers huit heures du soir et il dit : 
.
«Elle est morte».
.
MARTHE ROBIN meurt le vendredi 6 février 1981. Sa cause de béatification fut introduite en 1991.
.
.
.

MARTHE ROBIN (†1981) stigmatisée, paralytique de Châteauneuf-de-Galaure, Drôme. Elle n'aurait jamais rien mangé ni bu et ni dormi durant 50 ans. (D'après Joachim Bouflet) Réf: Jean Guitton, M. de Huertas, R. Peyret, Éphraïm, M. Clément, etc.
.
.
.
.
.

https://lh3.googleusercontent.com/3H9iDeApSJw1Qoiq4USEdszF1taxNJu93UOp4U2nKUsY5mUVXFO2vwQoPMCtw_9aD5O6bOKoXpXZLtTbAPDfe6B4cCMyhDkGP1j6pJCEWkauyXRvGyJ-sKMMbNYc_DFTeBW4xjvj8b8RJ3BQaSSkItbQEpWQuFT3N96TIvOu-Njor7Ee5O9Dfj4h_nJl3yH9YdM6ker7IkVhRwuaKrBVxgKiUQvCzB4bhV-F24bSOLI6f3wMvVv18jYep4iNaTLf0UJK9NnS1Q_S5gBnWB9h8MoUP4MySki2vAIOWsEFdMOFVJyaL1QkAvVwjSwgDy-UkLTsMRquD0wMXECU6zDKz-qOZ29jQVRbDVPOCS0RKBZOsqsx4ItEEqb11JYWrAwjmVXldyvlIpJPP5rk7HsVEtS5pU71_r3Mkn6pxrV3s9xJ0TFjbO32Nhyk5VO2RYm3vQ-ojFd-j5qLhqCg-g7QyKaAzwtUp7OWIPr_o4BinMYPzEgGvyYeEdvz0d19YJjhltqyA6vjMBnNBJ7hFlvdDd4lQGwVLoUeo2FV7X7C7XatMebJFZdd3MkQtXdAxd_izxaerA=w361-h45-no
.
.
.
https://lh3.googleusercontent.com/utmaZxtOPra638U8DGb_QBDVO2qmwCL_opsKseX_gbFN-hMxQzrgzVkGt0u0Awbn_xUaRQiaViprs9w-upk5KgWebCAjLo9fNsKF2HpRZrltxRBMVrUHL414Mmpq1vA5G5N-DjSE_Z83v6nnx3dKXZG2qN5yxjch1i1KigjR5F0TsHFvwvp0irUptj3R4DzvQ947FHwDgYmrXw1MtKO-6r8eUBxa1d5eBV5ObLUw-xeKNy3s8hXXI33s7nnMvUppptc-DQwCt9OwoVk2Qmm1DxLDw_nNV3cHNRLx34eojFpEGhwIi2LI9aAG8OqxVPXOaIGMfETQWK-pItE8-fjcxo1ah62YLWyVMS67lJdjlHJ0NiMzv35rOMWNiFJnK0gclppxoS6pAgWSXgGWmJ6DSG-7BOyMvWOOfzfzUV-BVV-6QCzv5Iwtt1WnkS3YrRAdAHZ60PFxZ9svn929Dlp0LXOFfSCCf9gRNrFBp4K4d-cWqjyWaJCCBRbepCExmoaDQfa8Frep999Zf1L0pOu875QsSSSVYUIOlGWrKyFFQzX3n4dz9kbukeK8mh9AGkw9Ra9vDA=w161-h200-no ILS PARLENT DE MARTHE....
.
«MARTHE disait que les souffrances d’ordre physique ne pouvaient se comparer à sa souffrance d’ordre moral. Elle avait l’impression d’être réprouvée. Elle était désolée, au sens le plus fort de ce mot. Elle participait à la grande ténèbre. Elle se croyait rejetée. L’ÉPÎTRE AUX HÉBREUX, qui est une méditation sur la Passion, dit que le CHRIST s’est fait péché, et qu’il a pris sur lui non la culpabilité mais la peine des péchés. MARTHE se sentait «devenue péché». BAUDELAIRE, parmi les modernes, est peut-être celui qui a exprimé de manière la plus intime l’impression d’être habité par le dégoût […] 
.
Cette impression de péché était ce qu’il y avait de plus pénible dans son épreuve du vendredi. Et comme elle pensait que le malheur du XXe siècle était la séparation qu’avait faite l’humanité d’avec Dieu (sorte d’enfer sur terre) elle pensait qu’en éprouvant cette impression de déréliction et de condamnation elle représentait l’humanité entière, en ce XXe siècle à son déclin».
.
JEAN GUITTON
.
MARTHE ROBIN voulait absorber l’impureté du monde pour l’en délivrer. Comme SAINTE THÉRÈSE DE LISIEUX, elle s’est offerte en holocauste sur l’autel du monde. Le terme Holocauste (du grec : «brûler tout entier») est une traduction du terme hébreu olah qui signifie «ce qui est offert en sacrifice». Dans l’holocauste la créature est entièrement consumée ; elle est comme vidée de son sang. C’est dans l’holocauste que peut se réaliser la plus parfaite donation de soi-même. JEAN GUITTON dit de MARTHE ROBIN qu’elle était plongée dans le mystère du sang.
.
En écrivant sur MARTHE ROBIN, JEAN GUITTON a pris conscience de l’importance de la question du sacrifice qui heurte tellement la conscience moderne, et de la nécessité de la soumettre à une réflexion approfondie. C’est pourquoi son portrait contient de longs développements sur ce thème majeur :
.
«A mes yeux, le sacrifice du sang est coloré par une mentalité grossière, par une biologie primitive. Mais c’est aller bien vite que de s’en tenir à cet aspect superficiel. Sous les mentalités, je me suis toujours efforcé de chercher l’esprit […]

Plus personne ne songerait à faire du sang l’élément substantiel de notre être, porteur et signe de la vie […]

Plus personne ne lie plus le don du sang à l’alliance éternelle. Personne n’admet plus que la séparation radicale du corps et du sang chez le bouc, le taureau ou l’agneau sans tache puisse purifier la conscience humaine. Les chrétiens savent qu’à l’immolation stérile des victimes animales innombrables s’est substituée l’immolation unique et efficace du fils de Dieu : le corps et le sang ont été mystérieusement sublimés dans le rite eucharistique […]
.
Je cherche pour ma part à discerner, par une analyse faite en profondeur, quel est l’esprit qui se voile sous ces mentalités. Et je réponds que c’est l’esprit le plus profond et le plus pur, le plus abyssal, le plus nucléaire, de la religion juive et de la religion chrétienne […]

Quel est cet esprit, ce mystère, cette idée ? C’est l’idée qu’à cause de la solidarité des hommes et de leur communion intime et substantielle, l’acceptation d’une mort sanglante par l’être pur purifie l’être impur, l’idée (qui en résulte par voie de conséquence) qu’il n’est pas de plus grande preuve d’amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Et nous retrouvons ce qui est admis tacitement par la conscience universelle : la prééminence du don de soi fait par amour.»
.
JEAN GUITTON
.
MARTHE ROBIN a reçu de nombreux théologiens réputés, le Père GARRIGOU LAGRANGE, o.p, envoyé par PIE XII, AUGUSTE VALENSIN et le cardinal JEAN DANIÉLOU jésuites. Sur la demande de Rome, elle a été examinée par des professeurs de médecine à Lyon. De nombreux livres ont été publiés à son sujet (RAYMOND PERRET, MARCEL CLÉMENT etc…). Son rayonnement s’est répandu sur la terre grâce aux « Foyers de Charité » fondés avec le père Finet en 1936. Pendant cinquante ans plus de 100. 000 personnes se sont succédées dans sa chambre obscure pour recevoir un conseil, une orientation pour leur vie. Son procès de béatification est en cours depuis 1991. Son cas continue pourtant d’alimenter le scepticisme. Joachim Bouflet, l’historien du surnaturel, auteur d’un ouvrage sur les phénomènes mystiques qui fait autorité, croit déceler chez elle une forte charge pathologique. Affectée d’une pathologie effroyable (grabataire, aveugle, les jambes repliées, ramenées sous le torse), elle aurait selon lui «surnaturalisé» sa maladie…
.
.
.
Fichier hébergé par Archive-Host.com PROPHÉTIES
.

PROPHÉTIE MARTHE ROBIN (PÈRE YANNICK BONNET)
.
Cette première prophétie a été confiée au Père Yannick Bonnet qui, en avril 1973, est allé voir Marthe Robin pour lui demander son avis sur la dégradation sociale et morale de la France (source : bulletin des EDM n°101) :
.
«Je souffre, disait-elle, mais je suis heureuse de pouvoir offrir mes souffrances pour la patrie, pour les pécheurs et pour l’Église.»
.
Cette première prophétie a été confiée au Père Yannick Bonnet qui, en avril 1973, est allé voir Marthe Robin pour lui demander son avis sur la dégradation sociale et morale de la France (source : bulletin des EDM n°101) :
.
«Ce n'est rien à côté de ce qui va arriver..
Vous n'imaginez pas jusqu'où l'on descendra !
.
Mais le renouveau sera extraordinaire, comme une balle qui rebondit !
.
Non, cela rebondira beaucoup plus vite et beaucoup plus haut qu'une balle !»
.
Cette seconde prophétie a été confiée au Père Finet, le co-fondateur des Foyers de Charité, en 1936 (source : bulletin des EDM n°75) :
.
«La France tombera très bas, plus bas que les autres nations, à cause de son orgueil et des mauvais chefs qu'elle se sera choisis.
Elle aura le nez dans la poussière.
.
Alors elle criera vers Dieu, et c'est la Sainte Vierge qui viendra la sauver..
Elle retrouvera sa mission de fille aînée de l'Eglise et enverra à nouveau des missionnaires dans le monde entier»
.
Le père Yannick Bonnet rapporte les visions de Marthe :
.
«Je joue avec les projets des hommes ; ma main droite prépare des miracles et mon nom sera glorifié dans le monde entier.
.
Plus la terre sera hostile à tout ce qui est surnaturel, plus Je me complairai à briser l’orgueil des impies, le fait en sera autant plus admirable et extraordinaire.
.
En lieux et place du trône de la bête seront dressés deux trônes glorieux : celui du Sacré Cœur de Jésus et celui du Cœur Immaculé de Marie.
.
On reconnaîtra que ni le pouvoir humain, ni les démons, ni le génie de l’industrie ne mettront fin à la guerre, mais celle-ci ne se terminera que lorsque la réparation sera consommée.
.
Prend courage !
.
Car le royaume de Dieu approche.
.
Il commencera par quelque chose d’aussi soudain qu’inespéré.»
.
Philippe, un retraitant du Foyer de Charité raconte :
.
«J'ai rencontré personnellement Marthe trois fois, et j'ai entendu de mes propres oreilles le père Finet dire :
.
«Marthe Robin prophétise qu’il va y avoir une faillite économique, et qu’ensuite il y aura la grande Pentecôte d’amour, et que l’ensemble des chrétiens vivront alors en communauté».
.
«La France va descendre jusqu’au fond de l’abîme, jusqu’au point où l’on ne verra plus aucune solution humaine de relèvement.
.
Elle restera toute seule, délaissée de toutes les autres nations qui se détourneront d’elle, après l’avoir conduite à sa perte.
.
Elle ne restera pas longtemps dans cette extrémité.
.
Elle sera sauvée, mais ni par les armes, ni par le génie des hommes, parce qu’il ne leur restera plus aucun moyen humain…
.
La France sera sauvée, car le Bon Dieu interviendra par la Sainte Vierge.
.
C’est Elle qui sauvera la France et le monde…
.
Le Bon Dieu interviendra par la Sainte Vierge et par le Saint-Esprit : ce sera la nouvelle Pentecôte, le second «avènement» du Saint-Esprit.
.
Ce sera une ère nouvelle et à partir de ce moment se réalisera la prophétie d’Isaïe sur l’union des cœurs et l’unité des peuples…
.
Après le nouvel «avènement» du Saint-Esprit qui se manifestera plus particulièrement en France, celle-ci réalisera vraiment sa mission de fille aînée de l’Église, et l’épreuve, en la purifiant, lui rendra son titre perdu.»
.
SOURCES

* «Marthe Robin, le voyage immobile», Jean Jacques Antier, 1996
* «Pour entrer chez Marthe», Marcel Clément, Fayard, 1993
* «Portrait de Marthe Robin», Jean Guitton, Grasset, 1985
* «Marthe Robin sous la conduite de Marie», Henri-Marie Manteau-Bonamy, édition Saint-Paul, 1995
* «Marthe Robin, le mystère décrypté», François de Muizon édition Presses de la Renaissance, 2011
* «Le secret de Marthe Robin», Jacques Ravanel, Presses de la Renaissance, 2008
* «Vie de Marthe Robin», Bernard Peyrous, Editions de l'Emmanuel/Editions Foyer de Charité,‎ 2006
* «Marthe Robin : La Croix et la Joie», Raymond Peyret, Editions Peuple Libre, 2012

https://lh3.googleusercontent.com/3H9iDeApSJw1Qoiq4USEdszF1taxNJu93UOp4U2nKUsY5mUVXFO2vwQoPMCtw_9aD5O6bOKoXpXZLtTbAPDfe6B4cCMyhDkGP1j6pJCEWkauyXRvGyJ-sKMMbNYc_DFTeBW4xjvj8b8RJ3BQaSSkItbQEpWQuFT3N96TIvOu-Njor7Ee5O9Dfj4h_nJl3yH9YdM6ker7IkVhRwuaKrBVxgKiUQvCzB4bhV-F24bSOLI6f3wMvVv18jYep4iNaTLf0UJK9NnS1Q_S5gBnWB9h8MoUP4MySki2vAIOWsEFdMOFVJyaL1QkAvVwjSwgDy-UkLTsMRquD0wMXECU6zDKz-qOZ29jQVRbDVPOCS0RKBZOsqsx4ItEEqb11JYWrAwjmVXldyvlIpJPP5rk7HsVEtS5pU71_r3Mkn6pxrV3s9xJ0TFjbO32Nhyk5VO2RYm3vQ-ojFd-j5qLhqCg-g7QyKaAzwtUp7OWIPr_o4BinMYPzEgGvyYeEdvz0d19YJjhltqyA6vjMBnNBJ7hFlvdDd4lQGwVLoUeo2FV7X7C7XatMebJFZdd3MkQtXdAxd_izxaerA=w361-h45-no
.
.
.

https://lh3.googleusercontent.com/V9zWFhhq8sbI9SGk4t38EiAvWDK7e4zF1ys6GSgpNihMhMIZ5UO5FZtYZSrHxp0PDGGhL_f6SIrHg-Yq4lwxAW4hdOD1cDX_5xEXEwUDcJw1KG80xsSDF8EfV0cMbZbu_UVmIrRAbXYaKwVckZ8lD3ZU2cqECsN7fCNng1_0CEIfygN7sCEj-22wh5y4y-h5cqUzmcpYCZFU7F-pn4esQKVIygNMyA2F8AnrGyaKtyUf58MWcfalcOHONgKDbfUM0xML1Zv5PUdAwVNlBHWvL-nxwJIjz36GvGWYEF-xlNTYTeybPzggEK7agdl1aCHQB4qhuhiiE1oF-bPaAAqcW8HfVfHEAsqvweL7ug6nfDqD8jHXDRKlkVrhrTMxurYSi3kIr3l6-ZtVNo0Ve_L0_6VLIOA6isY8d0bje_WlhMlX64bpIu6oUMLpS9rjgxE9xQQV7wVMLc_W5u3Ur9j2IoT26iSCWq-gR2i5GJN1rjnWZ7aoyjqOxRRrP3Ez1S_pYY1IRfd19ocmBW7og1kgsVQp5WxHpYSEr-K_DYmjIO-O9_QKacwdESJVipvGlzv7cq0P1A=w200-h207-no PAROLES DE MARTHE ROBIN
.
Certains croient qu'ils n'ont plus la foi,
mais ils l'ont sous des cendres.
Il faut souffler pour raviver la flamme.
.
Il y a rarement de grandes choses à faire.
Il y en a beaucoup de petites.
Il faut être ambitieux pour les petites.
.
On ne croit plus quand on ne prie plus.
Foi, espérance, charité sont données au baptême.
Il faut cultiver ce don par la prière.
C'est la SAINTE VIERGE qui nous l'apprendra
.
Par l'amour le cœur se dilate,
par l'amour l'âme triomphe,
par l'amour notre vie est fortifiée, affermie.
.
Chercher DIEU c'est la foi...
le trouver, c'est l'espérance...
le connaître, c'est l'amour...
le sentir, c'est la paix...
le goûter, c'est la joie...
le posséder, c'est l'ivresse....
.
La paix,
c'est un sentiment suave et profond dans l'âme,
lequel ne vient que de DIEU...
La paix durable et profonde
naît dans la prière
elle est semblable à un ruisseau qui coule,
limpide, calme et paisible entre deux rives fleuries.
.
La prière est le parfum qui charme,
la fraîcheur qui captive,
l'aimant qui attire,
la grâce qui enivre,
la douceur qui enchante.
Si l'âme est triste, elle la relève,
si elle dort, elle l'éveille,
si elle est joyeuse, elle la modère,
si elle est dans les ténèbres, c'est le rayon divin
qui doucement descend sur elle
et la ravit en DIEU.
.
Aimer ! C'est sans retour se dévouer sans cesse, c'est se laisser trahir sans jamais se venger, c'est plus que se donner, c'est faire avec noblesse l'abandon de soi-même et ne jamais changer. Aimer ! C'est ennoblir sa pensée et son être, c'est réchauffer son cœur et c'est le ranimer, c'est un parfum si pur qu'il charme, qu'il pénètre, c'est un ravissement qu'on ne peut exprimer. Aimer ! C'est accomplir un vœu de la nature, qui trace la route au but mystérieux. C'est obéir à DIEU qu'aimer sa créature, de tous les sentiments, c'est le plus glorieux.
.
C'est dans la souffrance que la foi est lumière, que l'espérance s'affirme, que l'amour grandit.
https://lh3.googleusercontent.com/3H9iDeApSJw1Qoiq4USEdszF1taxNJu93UOp4U2nKUsY5mUVXFO2vwQoPMCtw_9aD5O6bOKoXpXZLtTbAPDfe6B4cCMyhDkGP1j6pJCEWkauyXRvGyJ-sKMMbNYc_DFTeBW4xjvj8b8RJ3BQaSSkItbQEpWQuFT3N96TIvOu-Njor7Ee5O9Dfj4h_nJl3yH9YdM6ker7IkVhRwuaKrBVxgKiUQvCzB4bhV-F24bSOLI6f3wMvVv18jYep4iNaTLf0UJK9NnS1Q_S5gBnWB9h8MoUP4MySki2vAIOWsEFdMOFVJyaL1QkAvVwjSwgDy-UkLTsMRquD0wMXECU6zDKz-qOZ29jQVRbDVPOCS0RKBZOsqsx4ItEEqb11JYWrAwjmVXldyvlIpJPP5rk7HsVEtS5pU71_r3Mkn6pxrV3s9xJ0TFjbO32Nhyk5VO2RYm3vQ-ojFd-j5qLhqCg-g7QyKaAzwtUp7OWIPr_o4BinMYPzEgGvyYeEdvz0d19YJjhltqyA6vjMBnNBJ7hFlvdDd4lQGwVLoUeo2FV7X7C7XatMebJFZdd3MkQtXdAxd_izxaerA=w361-h45-no
.
.
.

3 commentaires:

gs68100 a dit…

je ne la connaissais pas!
je suis rentré dans sa chambre, sans aucun état d'ame particulier, et en sortant,je n'ai plus jamais fumé-alors que jétais a 4 paquets/jour!
( du au stress au boulot etc..)
éternellement je serais reconnaissant a" marthe robin" de m'avoir délivré du tabagisme!
=c'était parait il son charisme! =délivrer les gens du tabac+de lalcool+de la drogue....
la plus grande mystique de tous les temps selon jean guitton

marthe-robin.blogspot.com a dit…

Un blog sur Marthe Robin, essayant de regrouper un maximum de témoignages, de prières,des ses paroles.
http://marthe-robin.blogspot.com/

Anonyme a dit…

Ses prophéties rejoignent celles-ci :

https://effondrements.wordpress.com/2012/09/12/la-france-boira-la-lie-mais-un-roi-la-sauvera/